• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDEO. Montbéliard : après des jets de pierre, la manifestation des lycéens dispersée par les forces de l'ordre

Face à face tendu à Montbéliard entre lycéens et policiers devant la gare / © France 3 Franche-Comté : Eric Debief
Face à face tendu à Montbéliard entre lycéens et policiers devant la gare / © France 3 Franche-Comté : Eric Debief

La situation s'est tendue ce vendredi 7 décembre vers 10 heures. Près de 300 jeunes étaient rassemblés au niveau de la gare voulant se diriger vers le centre ville. Des jeunes ont jeté des pierres contre les policiers. 

Par S.C

Montbéliard : la manifestation des lycées dispersée par les forces de l'ordre après des jets de pierre
Reportage Alice Gobaud et Eric Debief


Pour la deuxième journée consécutive, la manifestation des lycéens s'est déroulée sous forte tension ce vendredi matin. Descendus des lycées dont celui de Germaine Tillon, les jeunes ont pris la direction du centre ville. 

Rassemblés au niveau de la gare des jeunes se sont introduits sur les voies. Des jeunes ont jeté du ballast sur les forces de l'ordre. Les CRS ont répliqué avec de nombreux jets de grenades lacrymogènes pour disperser les jeunes et les empêcher d'accéder au centre ville et son marché de Noël. 
 


Un jeune lycéen a été blessé à la tête lors d'une altercation avec les CRS. Selon les services de secours, son pronostic vital n'est pas engagé. La Préfecture a indiqué que le jeune était rentré chez lui avec ses parents après avoir été pris en charge par les pompiers.
 


Parmi les quelque 300 lycéens sur place, nombreux sont venus manifester pacifiquement. Ils déplorent les actes de violence de part et autre. 

Trois jeunes ont été interpellés. Tous les jeunes présents ne semblent pas être des lycéens. 

 

#FAKE NEWS : Non il n'y a pas eu un mort à Montbéliard


Le recteur a très vite démenti la rumeur qui se propageait sur les réseaux sociaux. Le jeune embarqué dans un fourgon de pompiers est blessé. Le recteur dénonce les éléments extérieurs venus s'introduire dans la manifestation. Il demande aux parents de soustraire leur enfants à des violences causées par d'autres que des lycéens. 
 


En fin de matinée, la calme était revenu, les manifestants se sont dispersés. A midi, les forces de l'ordre sont toujours en vigilance. La gare de Montbéliard, elle, est toujours fermée au public. Le trafic est quant à lui interrompu.

Sur le même sujet

Dijon : des lycéens s'agenouillent en soutien à ceux interpellés à Mantes-la-Jolie

Les + Lus