Montbéliard : la municipalité instaure un couvre-feu pour les mineurs dans le quartier de la Chiffogne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Thiery

À partir de ce mercredi soir 26 février, un arrêté municipal interdit aux jeunes de moins de 16 ans non accompagnés de sortir seuls dans le quartier de la Chiffogne à Montbéliard entre 21h et 7h. Le couvre-feu sera en vigueur jusqu'à dimanche 8 mars inclus.

 

Contrairement à cet été où la mesure portait sur plusieurs quartiers mais une seule nuit, du 19 au 20 juillet, dans le cadre de la finale de la Coupe d'Afrique, ce nouveau couvre-feu s'applique à un seul quartier, celui de la Chiffogne à Montbéliard. L'arrêté interdit aux mineurs de moins de 16 ans de sortir la nuit dans ce quartier entre 21 heures et 7 heures. Le couvre-feu débute ce mercredi soir 26 février et court jusqu'à la fin des vacances scolaires soit le 8 mars inclus.

La maire de la ville, Marie-Noëlle Biguinet, a décidé de décréter ce couvre-feu en réponse aux récents incidents. Ce weekend, plusieurs incendies ont agité le quartier. Ce lundi dans la nuit, un local à poubelles s'est embrasé, devant un immeuble du boulevard Victor-Hugo.


"Je souhaite protéger les plus jeunes de l'influence néfaste de certains perturbateurs, et sécuriser les habitants de la Chiffogne pour que le climat dans ce quartier retrouve le calme qu'il connaissait jusqu'à la semaine dernière" affirme-t-elle.
 



 

Mesure électoraliste ? 

La maire sortante LR Marie-Noëlle Biguinet est candidate aux municipales de mars 2020.
A quinze jours du premier tour, cette mesure apparaît aux yeux de certains concurrents politiques comme une manoeuvre électoraliste.

Sans remettre en cause la mesure de couvre de feu, le député LREM Denis Sommer, candidat aux municipales à Montbéliard, s'interroge sur l'origine des difficultés rencontrées par ce quartier.

"C'est un constat d'échec terrible, on peut se demander à quoi servent les subventions, de type dotations de solidarité urbaine, sont-elles bien utilisées ?",

se questionne l'élu.


"Ce n'est pas une situation normale, on a besoin de changer de politique à Montbéliard", conclut-il.
 

"Les jeunes se sentent abandonnés"

Situé au nord-ouest de Montbéliard, La Chiffogne est un quartier prioritaire de 2 186 habitants.

Certains jeunes interrogés au coeur du quartier de la Chiffogne ne comprennent pas cette mesure.

"Je ne pense pas que cela changera quelque chose, au contraire, en impossant un couvre-feu on stigmatise et on se coupe d'une tranche d'âge"


nous confie un habitant.
Sans nier l'existence et la hausse des actes de délinquance ces dernières années, certains déplorent le manque d'aides et de services dans ce quartier.

Le marché couvert et l'hôpital (transféré à Trévenans) ont fermé, plusieurs commerces ont récemment baissé leurs rideaux. L'antenne locale de la mairie n'existe plus. "Les habitants et les jeunes se sentent abandonnés".

"Ceux qui sont à l'origine des délinquances ont plus de 16 ans", rapporte le gérant du bureau de tabac. Installé dans ce quartier depuis 16 ans, il explique qu'il n'a jamais eu d'ennuis avec les jeunes du quartier, mais fait le même triste constat.

"On ne fait rien pour nous, il faudrait réhabiliter les cellules commerciales vides" rapporte-t-il. 


 

Reportage de Maxime Meuneveaux et Eric Debief
 
Montbéliard : la municipalité instaure un couvre-feu pour les mineurs, quartier de la Chiffogne