Montbéliard : le préfet du Doubs interdit les mortiers d'artifice jusqu'à fin octobre

Alors que les violences urbaines secouent le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard depuis quelques jours, le préfet du Doubs a pris, mardi 13 octobre, un arrêté interdisant la vente et l'utilisation des mortiers d'artifice. Précisions.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp/Jean-Pierre Nguyen Van Hai-Barbi
Dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard (Doubs), depuis le 8 octobre, les incidents se multiplient. Dernier épisode en date : une perquisition qui a dégénéré, mardi 13 octobre. Dans la matinée, les policiers ont été la cible de plusieurs tirs de mortiers d’artifice. Les assaillants ont pris la fuite avec l’arrivée de renforts sur les lieux. La semaine dernière, le centre de contrôle technique du quartier avait lui été partiellement détruit par un incendie et les policiers caillassés.
 

Interdiction jusqu'au 28 octobre

Le préfet du Doubs Joël Mathurin a annoncé ce mardi 13 octobre avoir pris un arrêté interdisant temporairement "le transport, la vente, la cession et l’utilisation d’artifices de divertissement et d’artifices lancés par mortier", sur l'ensemble de la commune de Montbéliard, jusqu'au 28 octobre inclus. "Cette mesure fait suite à des débordements et des atteintes graves à l’ordre public commis par des groupes d’individus violents et très mobiles, souvent mineurs, qui ont occasionné, au cours des derniers jours, des dégradations importantes [...] et des faits d’outrage et rébellion envers des personnes dépositaires de l’autorité publique", précise le communiqué. Seule la vente aux personnes titulaires du certificat de qualification ou d'un agrément délivré par le préfet demeure autorisée pendant cette période.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers violence société sécurité police