• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Perturbation de la production du nouveau Peugeot 3008

© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP

L'usine de Sochaux a du suspendre ce matin la production de son nouveau modèle 3008 en raison d'une rupture d'approvisionnement de la part du sous-traitant AEE (ex Faurecia à Audincourt). 800 salariés ne sont pas venus à leur poste ce matin, ils seront indemnisés et reprennent le travail demain.

Par Isabelle Brunnarius

Cette rupture d'approvisionnement intervient dans un contexte particulier car il s'agit à la fois d'un nouveau modèle pour la marque du Lion et d'un nouveau marché pour son fournisseur. Sochaux est la seule usine en Europe à produire ce SUV (véhicule utilitaire sport), les autres 3008  sortent de l'usine de Wuhan en Chine. La sortie officielle de la 3008 est imminente, elle est prévue en octobre à l'occasion du Mondial de l'automobile à Paris. D'où la montée en puissance des cadences dans l'usine de Sochaux. Actuellement, il est prévu de sortir 280 nouveaux modèles par jour. Ces derniers temps, un des fournisseurs, AEE (ex Faurecia à Audincourt), avait déjà du mal à suivre le nouveau rythme imposé par son donneur d'ordre. Pour l'usine d'Audincourt, la fabrication de hayons est un nouveau marché, habituellement elle livre des pare-chocs.

Hier, chez AEE, le moule pour sortir les hayons a cassé et comme les livraisons se font en flux-tendu chez PSA Peugeot Citroën, la production a du s'arrêter à Sochaux. Les 800 salariés ont été prévenus la veille qu'ils ne prendraient pas leur travail à 5 heures comme prévu. L'équipe de l'après-midi a pu travaillé le moule ayant été réparé. 

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus