REPORTAGE. A Onans, petit village du Doubs, une épicerie tenue par des bénévoles redonne de la vie à la commune

Il suffit parfois d'une épicerie au centre d'un village pour recréer du lien social. Tenue par des bénévoles, celle-ci est à la fois un commerce, un relais colis et un café. Un an après son ouverture, ce lieu multi-services est un succès, et une aide précieuse pour les 370 habitants.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Comment lutter contre la mort à petit feu d'un village dont le dernier commerce a disparu depuis 35 ans ? Comment recréer un lieu de sociabilité entre des habitants qui ne se voient plus ? Comment s'organiser pour ne plus devoir faire la petite dizaine de kilomètres qui les séparent des commerces de l'Isle-sur-le-Doubs ou Arcey ? Des habitants d'Onans ont eu l'idée de se regrouper afin de gérer bénévolement un commerce de service. L'association "Café-épicerie de lien social était née.

Tout à commencé durant le premier confinement au printemps 2020. Pour venir en aide à ses concitoyens qui craignaient de sortir dans les grandes surfaces, Claude Hueber, maire d'Onans, à l'idée de proposer quelques produits de première nécessité dans son garage.

J'ai vu que l'épicerie provisoire du confinement marchait très bien et que les gens venaient et se parlaient pour rompre l'isolement du confinement. Je me suis dit que cela ne pouvait pas s'arrêter d'un coup et j'ai proposé en conseil municipal de créer un vrai commerce de proximité

Claude Hueber - maire d'Onans

Après l'adhésion des habitants à ce beau projet, l'association se lance dans la rénovation complète de l'ancienne école. Il fallait redonner vie à ce lieu de 100 m2 déserté depuis quatre ans par ses écoliers. Il fallait trouver un nom à ce commerce et la "Re-Création" était tout à fait approprié.

L'idée première était de pouvoir offrir aux habitants une solution pour des achats courants, et surtout de fabrication locale pour favoriser les circuits courts. L'épicerie mise sur le bio mais pas seulement pour satisfaire tous ses clients. Le maître mot reste la qualité. 

Michelle, est secrétaire de l'association et donne une vingtaine d'heures de son temps chaque semaine à l'épicerie. "C'est très encourageant de voir que cela marche. Cette réussite a beaucoup soudée l'équipe car nous sommes des retraités et nous voulions rendre service aux gens. Mais notre plus belle réussite est que cela soit devenu un véritable lieu de rencontre" explique la bénévole.

Pierre habite la commune d'Onans depuis une trentaine d'années. Il vient régulièrement pour faire quelques achats ou prendre un café. "On est assez fiers de cette réalisation et lorsque des amis passent à la maison j'aime bien leur faire découvrir le lieu et rencontrer les bénévoles sans qui rien ne serait possible. Grace à eux le village revit" nous explique ce client fidèle.

Des entreprises locales se sont associées au projet en baissant leur prix de vente afin que le lieu reste attractif pour la clientèle. On peut ainsi trouver des laitages de la ferme Courant de Montenois, des fromages de la fruitière du Lormont et les charcuteries du tuyé de Mesandans. Le Moulin de L'abbaye y distribue ses farines tout comme les biscuits de Fontain près de Besançon.

Mais le lieu se veut également être un lieu de services grâce à son point relais colis. Un espace a même été organisé pour occuper les enfants. 

La Re-Création est également un lieu où tous les talents peuvent s'exprimer. Claude  Gazelle se définit comme artisane. Elle propose à la vente des bijoux en tissu bio, et surtout ses charlottes qui remplacent le film alimentaire. Prochainement, des expositions photographiques seront organisées pour mettre en avant les beautés de la Bourgogne-Franche-Comté, et ce, pour compléter les soirées à thèmes déjà proposées.

L'épicerie a triplé son chiffre d'affaire en moins d'un an. Mais avec 1.500 euros de recette par semaine, l'expérience ne serait pas viable sans l'énergie et la passion de tous les bénévoles. Preuve de ce succès, des mairies de Franche-Comté et d'Alsace passent dans ce petit commerce du Doubs pour tenter de reproduire cette belle initiative.

La Re-Création à Onans (Doubs)

  • Ouverture de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 h 30 sauf le dimanche et lundi matin 
  • Téléphone : 03 63 32 10 42