Sécheresse dans le Doubs : toutes les restrictions d'usage de l'eau sont levées

Après le Territoire de Belfort, c'est au tour du département du Doubs d'annoncer ce vendredi 27 octobre la levée des mesures de contraintes qui pesaient sur les habitants et les professionnels. Néanmoins, la préfecture appelle à la vigilance.

Le Doubs n'est plus en niveau crise, un niveau activé le 19 septembre. 

Après cinq mois consécutifs de déficit de pluie, le mois d’octobre 2023 se place enfin en situation de précipitations conformes aux normales de saison. Les précipitations généreuses prévues jusqu’à la fin du mois permettront au département de revenir à une situation bénéficiaire, précise la préfecture dans un communiqué. Les bassins du Doubs à Villers-le-Lac sont à nouveau en eau, permettant aux bateaux de tourisme de naviguer.


Le passage de ces fronts pluvieux réguliers et généreux associé à des températures automnales conduisent à une réaction des cours d’eau du département. Les débits sont désormais proches des niveaux de saison. Au vu du retour des précipitations automnales, toutes les restrictions des usages de l’eau sur l’ensemble du département sont levées.


Pour autant, si les précipitations qui parcourent actuellement notre territoire sont de nature à sortir de la crise sécheresse de l’année 2023, il convient à chacun de rester vigilant sur la ressource en eau. La situation hydrologique de fin octobre 2023 reste en effet relativement fragile du fait de :


• La persistance résiduelle locale de fragilité de la ressource en eau potable du fait de niveaux de nappes encore bas ou de problèmes de qualité d’eau liée à la remise en eau très récente d’hydrosystèmes ;
• Les niveaux extrêmement bas des nappes fin octobre 2023 dont la recharge hivernale devra être particulièrement importante pour s’affranchir ou limiter les risques de sécheresses hivernales ou printanière en 2024.