Tests Covid-19 : dans le Doubs, l'Agence Régionale de santé renforce les priorités

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot
Dans le Doubs, l'épidémie progresse, les personnes souhaitant se faire dépister seront plus ou moins prioritaires.
Dans le Doubs, l'épidémie progresse, les personnes souhaitant se faire dépister seront plus ou moins prioritaires. © LAURENT DARD - maxPPP

Dans ce département où le taux d’incidence avoisine les 478 nouveaux cas pour 100.000 habitants (au 31 octobre), l’ARS souhaite pouvoir obtenir les résultats des analyses dans les 24 heures pour les personnes prioritaires. Voici ce qu'il faut savoir. 

Par conséquent, dans un communiqué, l’Agence Régionale de Santé explique prioriser les tests selon les critères suivants : 
 

Les examens à visée diagnostique seront prioritaires

  • Vous êtes concernés si vous avez une prescription médicale
  • Vous êtes concernés si vous avez été contactés par l’Assurance maladie ou par l’Agence Régionale de Santé en tant que cas contacts à risque d’une personne testée positive au Covid.
  • Vous êtes concernés si vous êtes un professionnels de santé ou assimilé intervenant à domicile.
  • Vous êtes concernés si vous devez réaliser un test avant une intervention chirurgicale. Vous devez vous rendre dans le laboratoire de biologie médicale le plus proche leur domicile après prise de rendez-vous.


Les examens à visée de dépistage ne sont pas prioritaires 

“Ces personnes peuvent se faire dépister mais ne sont pas prioritaires” indique l’ARS.  Le rendu des résultats est fonction de la capacité du laboratoire à traiter dans les délais impartis les tests prioritaires.
Ce cas de figure recouvre toute autre situation non citée précédemment.
  • Vous êtes concernés si vous souhaitez par exemple disposer d’un test dans le cadre d’un voyage.
  • Vous êtes concernés si des dépistages préventifs sont organisés dans des établissements scolaires, des services publics ou des entreprises, sans lien avec un risque précisément identifié.

Vrai ou faux ?

L’ARS rappelle que les professionnels de l’enseignement, ou les salariés des entreprises doivent répondre à ces mêmes critères de priorisation, et qu’il n’est pas exigé d’eux la production d’un test négatif pour la reprise de leur activité. 
De même, une personne testée positive ne doit pas être testée une nouvelle fois à l’issue de son isolement. En l’absence de symptôme à l’issue des 7 jours, elle peut reprendre son activité.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.