Thibaut Pinot brillant troisième de la dernière étape de la Route d'Occitanie

Le grimpeur franc-comtois a montré que sa forme était ascendante en terminant troisième de la dernière étape de la Route d'Occitanie à Rocamadour mardi 4 août. 

Thibaut Pinot (en maillot bleu-blanc-rouge) lors de la troisième étape de la Route d'Occitanie, le 3 août 2020.
Thibaut Pinot (en maillot bleu-blanc-rouge) lors de la troisième étape de la Route d'Occitanie, le 3 août 2020. © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP
La veille dans les Pyrénées en haut du col de Beyrède, Thibaut Pinot avait pris 31 secondes dans la musette par Egan Bernal, le Colombien vainqueur sortant du Tour de France. Mardi 4 août, à l'occasion de la dernière étape de la Route d'Occitanie qui s'achevait sur une courte montée très brutale à Rocamadour (1,1km à 10%), le grimpeur franc-comtois a remis les pendules à l'heure en terminant troisième de l'étape devant son rival sud-américain d'Ineos qui termine quatrième. C'est le Français Benoît Cosnefroy qui s'est imposé avec deux secondes d'avance. 

"Pour répondre présent sur une arrivée comme celle-ci, il faut vraiment être en forme. Il ne manque pas grand-chose pour en claquer une", a déclaré Thibaut Pinot à l'issue de l'étape, selon des propos rapportés par son équipe. 

Ce beau podium ne change pas la face du classement général pour Thibaut Pinot qui termine à la quatrième place, mais montre que le leader de la Groupama-FDJ affiche déjà une très belle forme ascendante à un petit mois du début du Tour de France (29 septembre-20 août). 
 
Thibaut Pinot, qui estimait à l'arrivée de la troisième étape au col de Beyrède qu'il ne lui manquait "pas grand-chose pour basculer avec les Ineos" en haute montagne poursuivra sa préparation pour le Tour en participant au Dauphiné Libéré (12-16 août). L'occasion de mesurer ses progrès avant la grande bataille de septembre. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport cyclisme thibaut pinot