VIDÉO. Après 50 ans derrière les fourneaux, Annie Pichot ferme son restaurant de la grotte de Remonot, dans le Haut-Doubs

durée de la vidéo : 00h02mn03s
Nous sommes allés rendre visite une dernière fois à Annie Pichot, la cuisinière et gérante du restaurant emblématique de la grotte de Remonot, dans le Haut-Doubs. Reportage. ©France Télévisions

Nous sommes allés rendre visite une dernière fois à Annie Pichot, la cuisinière et gérante du restaurant emblématique de la grotte de Remonot, dans le Haut-Doubs. Reportage.

Elle s'appelle Annie Pichot et c'est une star autour de Morteau. Son restaurant situé près de la grotte de Remonot va fermer ses portes samedi après plusieurs décennies d'activité. Annie rend son tablier à 64 ans, après 50 ans derrière les fourneaux, pour une retraite bien méritée. A J-2 nos journalistes Emmanuel Rivallain et Florence Petit l'ont rencontrée.

Ouvert depuis 1974, on y rentre par la cuisine, un peu comme à la maison. Les habitués sont évidemment nombreux. Ouvriers, routiers, retraités, touristes, gens de passage... l'établissement situé à 20 km de la frontière suisse a vu défiler des générations de gourmands.

"Ici, vous n’êtes pas pressé. Vous mangez tranquille jusqu’à 15h. C’est familial, tout le monde se connaît. On y va toujours avec plaisir, autant pour l’assiette que pour l’ambiance, son personnage ou ceux qu’elle reçoit", explique un client fidèle.

C’est comme quand on perd un ami, elle va nous manquer.

Client du restaurant de le grotte de Remonot

Quand on demande à cette native de Remonot si des personnalités se sont déjà attablées chez elle, Annie Pichot égraine leurs noms avec modestie : Mimi Mathy, Alain Chamfort y a mangé un pot aux feux, le musicien Garcimore… 

Certains clients habitués viennent même d’Allemagne et viendront évidemment pour le dernier service samedi 1er octobre, avec un pincement au cœur et des souvenirs plein la tête. "Mes clients vont me manquer ça c'est sûr !", sourit Annie. Et de conclure : "Mais bon... Il faut une fin".