VIDÉO. Arrosage des terrains de golf en période de sécheresse : l'exemple du golf de Prunevelle, près de Montbéliard

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh avec Philippe Arbez

Alors que des restrictions sont en cours dans tous les départements de Franche-Comté en raison de la sécheresse, nous nous sommes rendus au golf de Prunevelle, près de Montbéliard. Une attention particulière est donnée au système d'arrosage des 18 trous. Reportage.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"Par rapport à la pénurie d'eau qu'on constate tous, on est déjà chanceux d'avoir des zones qu'on peut arroser donc il faut savoir gérer les ressources avec modération et être économes sur l'eau" nous a expliqué vendredi 29 juillet, Mathieu Beyler, directeur du golf de Prunevelle, situé à Dampierre-sur-le-Doubs. Chaque jour environs 200 golfeurs se partagent les 60 hectares du parcours 18 trous.

Au golf de Prunevelle, comme ailleurs en France, des restrictions sont en cours. Un arrosage est autorisé par arrêté préfectoral entre 20h et 8h du matin. Seuls les green et les départs de trous sont verts. Les structures bénéficient de dérogation pour arroser ces zones. Le reste de l'herbe est évidemment bien sec et la pelouse jaunie, tant la pluie se fait rare en cet été 2022.

Découvrez le reportage de Philippe Arbez, Margot Gesiot et Manu Blanc :

durée de la vidéo: 01 min 55
Arrosage des terrains de golf en période de sécheresse : l'exemple du golf de Prunevelle, près de Montbéliard ©Philippe Arbez, Margot Gesiot et Manu Blanc

Les golfeurs s'adaptent à ces nouvelles conditions de jeu. En effet, le rebond de balle est évidemment différent sur terrain sec. "C'est moins agréable. Esthétiquement c'est un peu décourageant mais on comprend évidemment. On ne peut pas s'imaginer en temps que golfeur bénéficier d'avantages alors que la France entière a soif" témoigne un habitué des terrains touffus et bien verts.

Les zones autorisées à être arrosées le sont avec de l'eau puisée dans le Doubs. Pour l'instant, sécheresse oblige, les captations ne sont pas autorisées pour irriguer directement les trous. Le golf fonctionne donc sur ses réserves, mises en place avant que la situation ne se dégrade.

De plus, le système d'arrosage a été amélioré et le réseau de tuyaux a été passé au peigne fin afin de limiter les fuites et rationnaliser l'arrosage. Cela permet d'économiser jusqu'à 40% d'eau, selon la direction du golf.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité