Visite d'Emmanuel Macron dans le Doubs : programme, horaires, manifestations, ce que l'on sait du déplacement du président de la République au Château de Joux

Le programme de la visite du président de la République, ce jeudi 27 avril au Château de Joux, vient d'être communiqué. Emmanuel Macron rendra hommage à Toussaint Louverture, figure de la lutte contre l'esclavagisme, qui a fini sa vie détenu au Fort de Joux.

Mise à jour 27 avril : Suivez notre direct autour de la visite du Président de la République à La Cluse-et-Mijoux dans le Doubs.

L'annonce de sa visite avait fuité en début de semaine. La préfecture du Doubs a confirmé ce mardi 25 avril en début de soirée que le président de la République, Emmanuel Macron, se rendra au Château de Joux (Doubs) ce jeudi 27 avril.

Le président de la République est attendu à 12h au Château de Joux où il présidera la cérémonie du 175ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage en France. Il rendra hommage à Toussaint Louverture, inlassable combattant de la lutte pour la liberté, emprisonné au Château de Joux jusqu’à la fin de sa vie, et dont nous célébrons cette année l’anniversaire de naissance (280ème) et de disparition (220ème).

Il faut inscrire ce moment au même processus que l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker... Nous honorons la mémoire des victimes, des abolitionnistes, des héros, de ceux qui se sont révoltés, et Toussaint Louverture en est l’incarnation.

Elysée

Le Chef de l’Etat sera accompagné d'un seul membre du gouvernement Jean-François Carenco, ministre délégué chargé des Outre-mer. Il déposera une gerbe et devrait prononcer un discours aux alentours de 12h45. C’est une visite qui devrait donc être "éclair". Aucun autre point de visite ou de rencontre avec les citoyens n’est annoncé dans le programme et la feuille de route transmis à la presse.

Toussaint Louverture, mort en 1803 dans ce château français

En cette journée anniversaire de l'abolition de l'esclavage en France en 1848, le président de la République mettra en lumière Toussaint Louverture. Figure de la lutte contre l'esclavagisme, ce général haïtien, a été emprisonné au Château de Joux, alors prison d'Etat, après s'être auto-proclamé gouverneur à vie de ce qui était alors la colonie française de Saint-Domingue.

Le chef de file de la révolution anti-esclavagiste de la fin du XVIIIe siècle était gouverneur de Saint-Domingue, à l'époque où elle était encore une colonie française (Antilles). "Il a promulgué un acte autonomiste qui a provoqué la colère du premier consul Bonaparte. C'est pour cela qu'il s'est retrouvé dans cette cellule au château de Joux", nous précisait dernièrement Laurène Mansuy, directrice du château de Joux et spécialiste du personnage. 

Pourquoi le château haut perché sur son rocher a-t-il été choisi pour recevoir le prisonnier Louverture ? Parce que c'était la prison d'État française la plus éloignée de la mer ! C'est dans sa cellule du Château de Joux, alors appelé "Fort de Joux", qu'il est décédé, après sept mois de solitude. 

Arrivée prévue en fin de matinée par avion ou hélicoptère ?

Emmanuel Macron arrivera en fin de matinée à La Cluse-et-Mijoux, petite commune que surplombe le Château de Joux.

La préfecture du Doubs a émis un arrêté d'interdiction du survol du Château de Joux, dans un rayon d'un mille marin (soit 1.852 mètres) et jusqu'à 1.000 mètres d'altitude, de 7 à 16 heures ce jeudi 27 avril.

Juché sur un éperon rocheux particulièrement accidenté, le Château de Joux est difficile d'accès. Seules deux routes sinueuses permettent de rejoindre cette place forte, remaniée par l'ingénieur militaire Vauban. 

Deux appels au rassemblement pour la visite d'Emmanuel Macron

Cette visite présidentielle s'inscrit dans la contre-attaque médiatique du gouvernement, pour tenter de tourner la page de la réforme des retraites, notamment en multipliant les déplacements ministériels. Comme lors des autres visites du gouvernement et du président, les syndicats ont prévu de se faire entendre. Même si la Préfecture du Doubs a publié un arrêté interdisant toute manifestation et dispositif sonore autour du Château.

Si la tâche s'annonce ardue en raison de la configuration des lieux et du dispositif de sécurité, deux appels au rassemblement ont été officiellement lancés. Le premier, émis par la CGT du Doubs, vise à accueillir le président de la République dès le début de la manifestation. Le syndicat annonce un "concert de casseroles", aussi près que le dispositif de sécurité le permettra. Rendez-vous est au donné au rond-point Malraux à Pontarlier. "Prévoyez de quoi faire du bruit pour faire entendre que 64 ans, c’est toujours non !", invite dans son tract la CGT Doubs. 

Deuxième rassemblement prévu : à 17 heures, place d'Arçon, dans le centre-ville de Pontarlier, ville voisine de La Cluse-et-Mijoux. L'intersyndicale de Pontarlier propose aux opposants à la réforme des retraites à venir "avec un mode de déplacement doux" pour "s'opposer à la dureté" de la réforme pour défiler jusqu'à la gare. 

Restrictions de la circulation, interdiction de rassemblements....

La préfecture du Doubs a pris ce mardi 25 avril en fin de journée un arrêté qui instaure trois périmètres distincts : deux zones, autour du Château de Joux et autour du Fort Mahler (qui fait face au Château de Joux) au sein desquelles l'accès et la circulation seront conditionnées à une fouille des forces de sécurité, et une interdiction très large de rassemblements sur la commune de La Cluse-et-Mijoux. Ces dispositions seront actives du mercredi 26 avril à 18 heures au jeudi 27 avril à 16 heures. 

La CGT a annoncé vouloir contester cet arrêté auprès du juge administratif.

→ Pour plus de précisions, lire notre article "Visite d'Emmanuel Macron dans le Doubs : la Préfecture interdit les manifestations autour du Château de Joux et de La Cluse-et-Mijoux"

La commune de La Cluse-et-Mijoux annonce sur son site internet que la totalité de ses parkings sont fermés du "mercredi 26 avril à 18 heures au vendredi 28 avril à 6 heures". "Les véhicules présents ce jour, seront enlevés par les forces de l'ordre" précise le 25 avril le site internet.