Crapaud Sucre : humour, parodie et contes de fées

Les albums Crapaud sucre / © DR
Les albums Crapaud sucre / © DR

Depuis sa création en 2016, la maison d'édition Crapaud sucre multiplie les détournements de contes. Avec malice.

Par Tiphaine Pfeiffer

Crapaud sucre...
Son nom ressemble à une recette de sorcière, une potion magique acidulée pour séduire les lecteurs : détourner les contes classiques, avec humour.

Créée en septembre 2016 à Paray-le-Monial, en Saône-et-Loire, la petite maison d'édition d'Anne-Sophie Matrat a déjà publié sept livres.

Quatre d'entre eux sont des parodies. Au fil de la collection de "contes pas classiques", vous croiserez Iphygénie, une vampirette au père allergique, Marie-Toinette, une princesse trop gourmande et Lilana, une princesse timide.

Le dernier livre de Crapaud sucre, Le renne des Neiges d'Anbleizdu et Stéphanie Alastra, paru en octobre 2017, s'attaque même à deux mythes :
  1. le Père Noël, présenté comme un amateur mal entouré
  2. la Reine des Neiges dont la chanson est parodiée
Le Renne des Neiges d'Anbleizdu et Stéphanie Alastra / © Editions Crapaud Sucre
Le Renne des Neiges d'Anbleizdu et Stéphanie Alastra / © Editions Crapaud Sucre



Deux lectures possibles

En détournant les contes, Crapaud sucre propose plusieurs niveaux de lecture: le premier pour les enfants, dès 3 ans; le second, pour les parents qui y trouveront des références.

Ces derniers se délecteront notamment de cette parodie de "Libérée, délivrée...", chanson qui hante les foyers depuis 3 ans déjà.

Une grande attention est également porté au choix des mots. Selon Anne-Sophie Matrat :

Nous utilisons un vocabulaire riche varié à l'inverse de la tendance actuelle et de la frilosité à employer des mots nouveaux."

Dans Lilana (la princesse au gros pois) d'Anne-Sophie Matrat et Mathilde Lull, par exemple, elle écrit : " C'était sa phobie, sa hantise. Elle ne sortait jamais de son château, de peur d'être acclamée, photographiée, acidulée."  
3 princesses éditées par Crapaud sucre / © DR
3 princesses éditées par Crapaud sucre / © DR


Rester accessible

Anne-Sophie Matrat a géré pendant 5 ans une maison d'édition associative nommée Yseult qui publiait des livres consacrés aux petites filles du monde entier, des ouvrages entre conte et récit de voyage. 
De cette expérience, elle a tiré la conviction qu'il faut proposer des livres à tous les prix. 
Sa collection de "contes pas classiques" est ainsi disponible dès 5 euros sous forme de petits albums souples et plastifiés; les autres, cartonnés, sont vendus 12 euros.

Avec le Renne des Neiges, l'idée est de lancer une série sur l'histoire du Père Noël. 
Des romans pourraient également voir le jour sous le label Crapaud sucre.

La petite maison d'édition jeunesse Saône-et-Loirienne fourmille d'idées et de projets pour raconter la vie à sa façon, décalée et acidulée.

Retrouvez l'interview d'Anne-Sophie Matrat en juin 2017






A lire aussi

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus