Elections régionales : Les Républicains souhaitent changer le nom de la région Bourgogne-Franche-Comté

Jeudi 3 septembre à Damparis dans le Jura, Gilles Platret, maire LR de Chalon-sur-Saône et Jean-Marie Sermier, député LR du Jura ont annoncé leur union pour monter une liste LR aux élections régionales de 2021. Parmi, leurs intentions, un nouveau nom pour la région. Explications. 
Gilles Platret, maire LR de Chalon-sur-Saône et Jean-Marie Sermier, député LR du Jura conduisent la liste des Républicains aux régionales 2021 en Bourgogne-Franche-Comté.
Gilles Platret, maire LR de Chalon-sur-Saône et Jean-Marie Sermier, député LR du Jura conduisent la liste des Républicains aux régionales 2021 en Bourgogne-Franche-Comté. © France 3 Franche-Comté
Ils sont les premiers à se lancer dans la bataille pour les régionales alors que la date du scrutin n’est toujours pas fixée, mais prévue au cours du printemps 2021.Gilles Platret et Jean-Marie Sermier étaient réunis hier soir à Champdivers dans le Jura, autour de Christian Jacob le président des Républicains, venu bénir cette union politique.

Parmi les priorités qui se dessinent au sein des Républicains, le changement de nom de la région avec une volonté affichée de ressouder les deux anciennes régions. “Nous avons le sentiment et nous le partageons avec Jean-Marie Sermier que la Franche-Comté a été maltraitée depuis cinq ans. C’est presque paradoxal, mais c’est en tout cas ce qu’il se passe” explique Gilles Platret. “Nous voulons rétablir cet équilibre entre les deux territoires. Cela passera par un certain nombre d'initiatives fortes, cela passera par un changement de nom pour cette région. Bourgogne-Franche-Comté, personne ne sait que c’est. Nous connaissons la Bourgogne, nous connaissons la Franche-Comté, mais nous ne pouvons pas les fondre ainsi comme si elles n’existaient plus. Elles ont une identité forte, il faut les défendre” déclare Gilles Platret.

Jean-Marie Sermier, ancien maire de Dole dans le Jura, sera le numéro 2 de la liste des Républicains aux régionales. “On a besoin de s’asseoir sur une région qui travaille sur deux identités fortes. La Franche-Comté, la Bourgogne, ce sont des territoires qui ont des atouts et des enjeux différents” dit le député du Jura. “BFC, ça ne doit pas faire rêver. Par contre la Bourgogne, c’est connu dans le monde entier, la Franche-Comté, ca a un poids médiatique très fort. Il faut revenir à la valeur des choses, la valeur des mots, l’histoire de notre territoire, c’est bien la Bourgogne et la Franche-Comté” précise l’élu. 

Les Républicains changeront-ils radicalement le nom de la région en cas de victoire aux régionales, ou ajouteront-ils un ET entre Bourgogne et Franche-Comté. Aux électeurs d’adhérer ou pas à ce changement…. qui n’en sera peut-être pas un au final ? 


Pour les Républicains, la région  Bourgogne-Franche-Comté est gagnable


En 2015 aux élections régionales, la socialiste Marie-Guite Dufay l’avait emporté de 20.700 voix sur l’UDI et bourguignon François Sauvadet. Celui-ci ne sera pas candidat. LR compte bien faire alliance avec l’UDI, mais ne souhaite pas d’accord avec la majorité actuelle. 
 
Elections régionales : en Bourgogne-Franche-Comté, Gilles Platret et Jean-Marie Sermier candidats


Pour Christian Jacob, la région Bourgogne-Franche-Comté est gagnable. “Elle l’est d’autant plus que pour la droite et le centre, on voit bien que la reconstruction se fait par le terrain” déclare Christian Jacob. Le président de LR rappelle que les Républicains détiennent  50% des mairies en France. “Il faut maintenant concrétiser avec les sénatoriales, les départementales et les municipales” dit-il. Les Républicains disent vouloir multiplier les rencontres dans les départements pour faire émerger des solutions aux problèmes de la région pour laquelle, ils disent avoir fait le constat d'un déclassement. 

Pour l’instant ni la socialiste Marie-Guite Dufay, présidente sortante, ni la République en marche ou le Rassemblement national n’ont fait part de leurs intentions pour les prochaines élections régionales.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections les républicains