bourgogne
franche-comté
Choisir une région

Dimanche en politique Franche-Comté

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique Franche-Comté

Apprentis étrangers : la France doit-elle les garder ou les expulser ?

Le boulanger bisontin Stéphane Ravacley avec Laye, son apprenti guinéen, pour lequel il a fait une grève de la faim d'une semaine. / © France Télévisions
Le boulanger bisontin Stéphane Ravacley avec Laye, son apprenti guinéen, pour lequel il a fait une grève de la faim d'une semaine. / © France Télévisions

Des apprentis étrangers doivent quitter le territoire français quand ils deviennent majeurs, même s’ils suivent une formation en apprentissage et même si leurs patrons, des artisans, veulent les garder, par manque de bras dans leurs métiers. On en débat. N'hésitez pas à poser vos questions !

Par Catherine Eme-Ziri

En janvier 2021, Stéphane Ravacley, boulanger à Besançon, a fait une semaine de grève de la faim pour garder Laye, son apprenti guinéen. La situation de Laye a finalement été régularisée par le préfet du Doubs.

Le cas de Laye n’est pas isolé. Le boulanger a même créé une page facebook pour tous les artisans confrontés à la même difficulté : l’apprenti étranger, à ses 18 ans, doit quitter le territoire français. Et pourtant, les artisans boulangers, cuisiniers, électriciens, ne trouvent pas d'apprentis, peu interessés par ces filières.

Jérôme Durain, sénateur socialiste de Saône-et-Loire, propose une loi le 13 octobre prochain pour « mettre à l’abri » ces jeunes. L’un des articles stipule : « Dans l’année qui suit son 18 ème anniversaire, l’étranger… qui justifie suivre une formation destinée à lui apporter une qualification professionnelle, se voit délivrer une carte de séjour… d’une durée d’un an. »

Quelle est la situation des apprentis étrangers ? Que changerait cette loi pour eux ? Pour leurs patrons artisans ? Les départements sont chargés des étrangers mineurs non accompagnés, quelles sont leurs actions ?

Pour en débattre, trois invités sur le plateau de France 3 :

  • Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon
  • Jérôme Durain, sénateur PS de Saône-et-Loire
  • Florian Bouquet, président Les Républicains du Territoire de Belfort

Vous pouvez poser vos questions à nos invités grâce à ce questionnaire, elles leur seront transmises.