Cet article date de plus de 3 ans

L'enseignement de l'agroécologie : un pari pour l'avenir

Connaissez-vous l'agroécologie ? Depuis 2014 , date de la réforme de l'enseignement agricole, les lycées agricoles enseignent à "produire autrement" selon les principes de l'agroécologie. 
Visite des élèves du lycée de Fontaines de la ferme pédagogique du lycée de Dannemarie
Visite des élèves du lycée de Fontaines de la ferme pédagogique du lycée de Dannemarie
Cette année, pour la première fois, deux lycées, le lycée agricole Granvelle de Dannemarie-sur-Crête dans le Doubs (Franche-Comté) et celui de Fontaines en Saône-et-Loire (Bourgogne) ont organisé des regards croisés sur l'agroécologie. Chaque établissement dispose d'une ferme pédagogique pour transmettre aux lycéens et aux étudiants en BTS les techniques agricoles.



L'objectif de ces "regards croisés" qui se sont déroulés du 6 au 23 mars 2018, était de demander aux étudiants en BTS ACSE (Analyse Conduite et Stratégie de l'Entreprise Agricole) de croiser leurs observations et leurs analyses sur les pratiques agroécologiques des fermes de chaque lycée. C'est pourquoi les étudiants de 1 ere année de Fontaines sont allés visiter l'exploitation agricole de Dannemarie et les étudiants de 2 e année de Dannemarie se sont rendus à Fontaines. 

L'agroécologie est complexe à définir et surtout à mettre en place dans les exploitations agricoles. Il s'agit de concilier performance  économique écologique et social. Les trois piliers du développement durable appliqués à l'agriculture. 
Sur son site, le ministère de l'Agriculture, présente les 12 clés pour comprendre l'agroécologie

Difficile de savoir combien d'exploitations agricoles françaises ont décidé de concilier préservation de environnement et performance économique. Le Bio peut être une des composantes de l'agroécologie mais tout dépend comment les cultures sont mises en place. 

Selon un sondage BVA auprès d'un échantillon représentatif de 800 agriculteurs français du 12 décembre 2016 au 6 janvier 2017, 73% des agriculteurs déclarent "mettre en place au moins trois démarches agroécologiques" sur les six présentées dans ce sondage.

Autre indice pour se rendre compte de l'impact des techniques agroécologiques sur les exploitations, la participation des agriculteurs aux Groupements d'intérêt économique et environnementale.  Il s'agit de groupement dans lesquels les agriculteurs peuvent échanger sur leurs pratiques.En Bourgogne Franche-Comté, le nombre de participants est en progression en 2017 mais seulement 41 GIEE existent dans la grande région.

Il existe aussi des fermes Dephy, des fermes "pilotes" qui réduisent l'utilisation des phytosanitaires. En Haute-Saône, deux groupes d'agriculteurs font partie d'un groupe Dephy. 

Lors de ces quatre reportages tournés au cours de ces "regards croisés sur l'agroécologie" , nous avons suivi et écouté ces étudiants, la plupart futurs agriculteurs. Ils nous expliquent ce qui les intéresse et ce qui les inquiète et même ce qui les énerve un peu à propos de l'agroécologie.  Ils savent aussi que l'agroécologie est une solution pour l'avenir. En 2050, les agriculteurs du monde entier auront à nourrir 9 milliards d'habitants en respectant la planète.

L'enseignement de l'agroécologie : un pari pour l'avenir (1)


L'enseignement de l'agroécologie : un pari pour l'avenir (2)


L'enseignement de l'agroécologie : un pari pour l'avenir (3)


L'enseignement de l'agroécologie : un pari pour l'avenir (4)


REPORTAGES : I. Brunnarius, L. Brocard, J-M Bohé, A. Tixier, G. Olivier, S. Nicolet, T. Hardy, M. Bashung, P. Mayayo, M-P Goiseaud. Montage : S. Chevallier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le feuilleton à l'antenne vos rendez-vous agriculture économie environnement société