• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Epiphanie : d'où vient la tradition de tirer les Rois ?

La traditionnelle galette des rois / © FTV
La traditionnelle galette des rois / © FTV

Le 6 janvier, c'est l'Epiphanie : c'est la présentation de Jésus aux Rois Mages, dans la tradition chrétienne. Mais cette tradition se résume simplement à la traditionnelle galette des rois partagée en famille. Mais que révèle cette tradition ?

Par F.L.

On "tire les rois"
Une fève et parfois une figurine sont cachées dans les pâtisseries (galette des rois, gâteau des rois) ; le convive qui découvre cette fève devient le roi de la journée.
L'origine de cette pratique remonte aux Saturnales de la Rome antique. Pendant ces fêtes païennes qui étaient célébrées début janvier, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves qui devenaient les « rois d'un jour».
Ce n'est que vers 1875 que les figurines en porcelaine remplacent les fèves.
Les Romains pratiquent déjà l'usage d'une fève dissimulée dans un gâteau pour désigner le roi. Chez les Romains, la tradition conduisait le plus jeune enfant de la famille à se glisser sous la table pour désigner la part revenant à chaque convive.

La tradition veut que l'on partage la pâtisserie en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre », est destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.

Le reportage de Baziz Djaouti et Claude Heudes
Intervenants :
  • Marie-Alice Aires, collectionneuse de fèves de galette des rois
  • Christiane Vergès, présidente du conseil de la vie sociale de la résidence Saint-Loup
Epiphanie : d'où vient la tradition de tirer les rois ?


 

Sur le même sujet

Mâcon : la crise dure aux urgences de l'hôpital

Les + Lus