FCSM : victoire des lionceaux contre les Chamois niortais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anaïs Kerdraon
Hier soir au stade Bonal, le FCSM s'est imposé 3-2 face au club de Niort.
Hier soir au stade Bonal, le FCSM s'est imposé 3-2 face au club de Niort. © France 3

Le FCSM s'est imposé hier soir face à l'équipe de Niort (3-2). Une qualification dans la douleur marquée par l'expulsion de deux joueurs Sochaliens.

L'ambiance était électrique hier soir au stade Auguste Bonal. Les lionceaux recevaient les Chamois niortais pour leur premier match de Coupe de la Ligue.
Malgré une équipe réduite à neuf en fin de rencontre, les footballeurs Sochaliens se sont qualifiés pour la prochaine étape. Quant au club de Niort, il encaissait sa  troisième défaite de la saison. Mais les chamois pourront prendre leur revanche à domicile face au FCSM, vendredi, lors de la troisième journée de Championnat.


Si la première mi-temps a été plutôt calme, les choses se sont accélérées en seconde partie de match. Le premier but est signé Cacérès. A la 56ème minute, c'est au tour du joueur Sochalien Omrani de marquer. Mais quelques minutes plus tard, l'attaquant Cacérès inscrit son deuxième but, suivi sept minutes plus tard par Moussa Sao qui permet aux Lionceaux de mener 3-1.
Malgré le but de Koné, côté niortais à la 72ème minute,  et l'expulsion de deux joueurs sochaliens (Ilaimaharitra et Senzemba) le FCSM gagne le match.

A noter la présence dans les gradins hier soir, du nouveau propriétaire du club de Sochaux-Montbéliard, Li Wing Sang et de son nouveau président, IIja Kaenzig, fraîchement nommé.





Avec en interview :
- Régis Brouard, Entraîneur du Chamois Niortais Football Club
- Olivier Echouafni, Entraîneur du FCSM

durée de la vidéo: 02 min 13
FCSM : victoire des lionceaux contre les chamois Niortais

Un reportage de Maxime Meuneveaux, Frédéric Buridant et Xavier Brand


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.