Yonne : les fèves Colas seront à l'heure pour l’Épiphanie, malgré les grèves

La faïencerie Colas comptait monter en puissance dans ses nouveaux locaux. Pour l'un des rares fabriquants de fèves français, la fin d'année a été compliquée par les mouvements de grève qui ont perturbé les expéditions. Mais toutes les commandes devraient arriver à temps chez les boulangers.

La faïencerie Colas a produit cette année une série de fèves sur les pompiers.
La faïencerie Colas a produit cette année une série de fèves sur les pompiers. © Tania Gomes / France 3 Bourgogne
Pas d'inquiétude, il y aura bien des fèves Colas dans les galettes des rois pour l'Épiphanie. L'un des rares fabriquants de fèves français termine en cette fin décembre l'envoi des dernières commandes. Mais la fin d'année a été plus mouvementée que les années précédentes.
 
Dans les locaux de la faïencerie Colas, en décembre 2019.
Dans les locaux de la faïencerie Colas, en décembre 2019. © Tania Gomes / France 3 Bourgogne
 

Une anticipation due aux grèves


Principale cause, le mouvement de grève contre le projet de réforme des retraites. Annoncé à l'avance pour le 5 décembre, il a conduit de nombreux boulangers à s'adapter.

"Nous avons eu beaucoup d'appels demandant des anticipations, ce qui était extrêmement compliqué, souligne Alexandre Colas, le dirigeant de l'entreprise. Les grèves ont créé un stress particulier, car nous ne pouvons pas reculer la date de l'Épiphanie. Nous nous devons de tout mettre en oeuvre pour livrer nos clients à temps."
 
Alexandre Colas perpétue la tradition familiale en créant et façonnant des fèves qui rejoindront les galettes des rois pour l’Épiphanie.
Alexandre Colas perpétue la tradition familiale en créant et façonnant des fèves qui rejoindront les galettes des rois pour l’Épiphanie. © Tania Gomes / France 3 Bourgogne


Plus de 700.000 fèves ont été produites cette année, et expédiées principalement en novembre et décembre.

"Tout s'est accéléré, confirme Florence Bastard, responsable de production. Nous nous sommes retrouvés avec beaucoup de commandes à envoyer en très peu de temps. Certaines ne sont pas arrivées tout de suite, d'autres sont encore en route. Mais nous espérons que dans les prochains jours, tout le monde aura tout reçu !"

 Reportage de Tania Gomès, Claude Heudes et Noël Leduc avec :
-Alexandre Colas, Faïencerie Colas
-Florence, gestion de production Faïencerie Colas


 

De nouveaux locaux dans l'Yonne


L'actualité a bousculé la faïencerie, déjà en pleine adaptation. Car depuis le mois de mai, l'entreprise familiale a quitté ses locaux historiques du Faubourg de Bethléem à Clamecy (Nièvre). Trop peu d'espace, trop de marches et de bâtiments séparés. Place à un nouveau site plus moderne, plus grand et de plain-pied.
 
La faïencerie Colas a investi au mois de mai 2019 ces nouveaux locaux, à Coulanges-sur-Yonne (89).
La faïencerie Colas a investi au mois de mai 2019 ces nouveaux locaux, à Coulanges-sur-Yonne (89). © Tania Gomes / France 3 Bourgogne


C'est désormais à Coulanges-sur-Yonne (Yonne) que les fèves voient le jour, de la création à la décoration, en passant par le moulage, le façonnage et les différentes étapes de cuisson.
 
Les moules, dont certains ont plusieurs dizaines d'années, ont fait le voyage jusque dans les nouveaux locaux.
Les moules, dont certains ont plusieurs dizaines d'années, ont fait le voyage jusque dans les nouveaux locaux. © Tania Gomes / France 3 Bourgogne


Un besoin de s'adapter aux contraintes de production, car l'entreprise approvisionne des clients dans le monde entier en fèves "made in France".

"Nous travaillons essentiellement en France, précise Alexandre Colas, puisque c'est avant tout une tradition française, mais aussi un peu en Belgique et en Suisse. Mais certaines fèves voyagent jusqu'à l'autre bout de la planète, en Asie, aux Etats-Unis ou en Afrique."

Notre-Dame de Paris et "Mon Oncle Benjamin"


Les décors sont en partie renouvelés chaque année, en fonction des modes, des demandes et de l'actualité. "Après ce qui s'est passé à Notre-Dame de Paris, nous avons une collection sur le Paris design qui a eu beaucoup de succès. Et au niveau local, nous avons produit une série pour les 35 ans du film "Mon Oncle Benjamin", tourné autour de Clamecy."
 
Une série de fèves produite en 2019 par la faïencerie Colas.
Une série de fèves produite en 2019 par la faïencerie Colas. © Tania Gomes / France 3 Bourgogne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture économie entreprises grève