La filière comté se dote d'un nouveau cahier des charges

© MAXPPP
© MAXPPP

Ce moment clé pour les professionnels du secteur est l'aboutissement d'un an et demie de discussions. 

Par Adrien Gavazzi

La filière comté se dote d'un nouveau cahier des charges


La filière comté y réfléchissait depuis novembre 2016 : quelles mesures intégrer dans son nouveau cahier des charges ? Doit-il être plus strict, comme le réclamait la confédération paysanne ? 
 

AOP Comté : la Confédération Paysanne veut un cahier des charges plus strict

Une ferme ouverte pour réfléchir à l'avenir du Comté. Mercredi 13 décembre, la Confédération Paysanne s'est réunie chez un producteur de lait à comté pour présenter ses propositions de réforme du cahier des charges de l'AOP. Plus de 60.000 tonnes de Comté ont été produites en 2016.



Les représentants de la filière ont fini par se mettre d'accord, en votant ce vendredi le prochain cahier des charges (qui doit encore être validé par les pouvoirs publics français et européens) lors d'une assemblée générale.  

Parmi les principales mesures : la limitation de la taille des fermes à 1,2 million de litres de lait produits par an (la confédération paysanne réclamait une limitation à 850 000 litres) ; l'intégration plus affirmée de mesures environnementales (interdiction de destruction chimique des prairies) ; la prise en compte du bien-être animal ; la sauvegarde des surfaces de pâturage et de sa biodiversité (50 ares de pâturages disponibles par vache autour du point de traite, au moins 50 % de prairies naturelles...). 

Toutes les évolutions que prévoit le nouveau cahier des charges sont à lire ici.

Le cahier des charges du comté était inchangé depuis 2007. Le texte sera ensuite transmis à l'INAO, Institut national de l'Origine et de la Qualité qui devra l'étudier avant de le valider d'ici un an. Ensuite, ce sera au tour de la commission européenne à Bruxelles de l'approuver.

 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus