Fin des jauges, cours en présentiel, absence de pass sanitaire : une rentrée "normale" à l'université de Bourgogne

Comme les élèves du premier et du second degré, les étudiants de l'université de Bourgogne sont en pleine période de rentrée depuis ce jeudi 2 septembre. Une rentrée placée sous le signe de la normalité après une année et demi particulière en pleine crise sanitaire.
L'Université de Bourgogne retrouve un fonctionnement presque normal.
L'Université de Bourgogne retrouve un fonctionnement presque normal. © JC Tardivon / MaxPPP

Une rentrée enfin classique pour les étudiants de l’université de Bourgogne ? Après une année et demi marquée par les cours en distanciel et l’absence de vie sociale sur leur campus, les élèves bourguignons de l’enseignement supérieur retrouvent depuis ce jeudi 2 octobre des sessions en présentiel à 100 %.

Conformément aux directives de la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’université de Bourgogne accueillera les étudiants sur ses campus, dans les amphis et les salles de cours. L’ensemble des enseignements et activités ouvertes aux étudiants sont de nouveau accessibles

Université de Bourgogne

La rentrée universitaire qui a débuté cette semaine s’échelonnera jusqu’au mois d’octobre en fonction des composantes et des promotions. Si certaines restrictions sont levées, les étudiants des sites de Dijon (Côte-d’Or), Auxerre (Yonne), Mâcon, Chalon-sur-Saône, Le Creusot (Saône-et-Loire) et Nevers (Nièvre) sont toujours soumis aux gestes barrières pour éviter la circulation du coronavirus.

Absence de jauge dans les salles, pas de pass sanitaire pour les étudiants

Dans un communiqué publié le 31 août, l’université de Bourgogne délivre certains détails sur cette année scolaire 2021-2022, notamment concernant le protocole sanitaire en vigueur. Et les étudiants peuvent se rassurer, l’accès aux salles de cours magistraux ou de travaux dirigés ne sera pas limité. "Aucune contrainte de jauge ne s’applique à l’accueil des étudiants". L'ensemble des cours auront lieu en présentiel.

Les élèves de l’enseignement supérieur n'auront également pas à présenter la preuve de la réalisation de l’intégralité de leur parcours vaccinal. "Le pass sanitaire n’est pas nécessaire aux étudiants pour assister aux cours". Mais les universitaires devront continuer à porter le masque dans les espaces clos pour limiter la propagation du virus au sein des campus. Néanmoins, les manifestations scientifiques et culturelles, les rencontres sportives et les événements associatifs accueillant des participants extérieurs seront soumis au pass. 

La vaccination étant la meilleure arme face à l'épidémie, l’université de Bourgogne se félicite de pouvoir accueillir dès le 6 septembre prochain le centre de vaccination au cœur du campus de Dijon, au Multiplex.

Université de Bourgogne

Par ailleurs, afin d’offrir un accès "simple, privilégié et prioritaire à la vaccination" pour les étudiants, un vaccinodrome sera lancé dès ce 6 septembre dans la salle Multiplex du campus de Dijon, comme l’a indiqué le préfet de Côte-d’Or, Fabien Sudry, le 27 août dernier. "Étudiants, personnels, et grand public seront reçus sur RDV (via les plateformes de prises de RDV en ligne)", précise l’université de Bourgogne. Des vaccibus seront déployés sur les autres sites universitaires.

Quel protocole en cas de détection d’un cas de Covid ?

En cas de détection d’un cas de Covid, l’étudiant ou le membre du personnel concerné devra s’isoler 10 jours et faire connaître sa situation à l’établissement. Les personnes totalement vaccinées ne seront pas considérées comme des cas contacts à risque. À l’inverse, les cas contacts n’ayant pas de pass sanitaire devront également se mettre à l’isolement.

"Lorsque 3 cas covid positifs ou plus sont détectés dans un même groupe d’enseignement d’une même implantation : il est demandé aux établissements d’assurer une continuité pédagogique pour les étudiants cas contacts à risque qui ne pourront plus se rendre aux enseignements en présentiel pendant la durée de leur isolement", détaille enfin l’université de Bourgogne.

Au total, l'université de Bourgogne, qui fêtera ses 300 ans cette année, représente près 35 000 étudiants, dont 2 900 de nationalité étrangère. Plus de 400 diplômes seront proposés cette année.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société