Sécheresse : le canal de Bourgogne fermé à la navigation avec 15 jours d'avance

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maryline Barate
Le canal de Bourgogne
Le canal de Bourgogne

Après des fermetures partielles intervenues durant l'été, Voies Navigables de France a annoncé que le canal de Bourgogne sera entièrement fermé à la circulation à compter du 15 octobre. Un arrêt précoce dû à la sécheresse.


Les plaisanciers doivent se faire une raison. Il ne sera plus possible de naviguer sur le canal de Bourgogne à partir de mardi 15 octobre 2019 faute de ressources en eau suffisantes. Cet été caniculaire avait déjà été marqué par des interruptions. Mais, comme la pluie se fait toujours attendre, VNF a décidé d'avancer la fermeture hivernale d'une quinzaine de jours par rapport à une année normale.


« C’est une fermeture assez exceptionnelle. Les ressources d’alimentation en eau du canal arrivent à leurs limites. Nous n’avons plus d’eau pour assurer la navigation sur l’ensemble du linéaire », explique Antoine Chardonnal, responsable de la gestion du Canal de Bourgogne au sein de VNF. Rappelons que le canal de Bourggogne fait 242 km de long.


Les plaisanciers doivent donc changer d'itinéraire sous peine de rester bloqués en Bourgogne. Certains ont même fait le choix d'y faire l'hivernage. L'impact économique est également immédiat sur les chantiers fluviaux ou les mouillages de la région. Certains clients ne pourront pas les rejoindre comme il était prévu.


Le reportage de S. Bouillot et R. Ho-a-Chuck avec :
  • Elie Fischer, pilote de SAS Enchanté finesse Croisières
  • Jean-Paul Guillaume, plaisancier
  • Véronique Bodson, plaisancière
  • Max Gérard, co-gérant société H2O St-Jean-de-Losne
 
Le canal de Bourgogne ferme plus tôt cette année

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.