Franche-Comté : une ligne d'écoute et d'information ouverte par les étudiants, pour les étudiants

L'université de Franche-Comté lance une ligne téléphonique écoute-info gratuite et anonyme. Elle est tenue par des étudiants, pour des étudiants. Son objectif : apporter un soutien face aux difficultés pédagogiques, sociales et psychologiques, plus fréquentes à cause de la crise du coronavirus. 

Les rares cours en présentiel à l'université accentuent le sentiment d'isolement des étudiants.
Les rares cours en présentiel à l'université accentuent le sentiment d'isolement des étudiants. © Marc OLLIVIER / MaxPPP

Depuis lundi 8 mars, la ligne d'écoute et d'information pour les étudiants à l'université de Franche-Comté reçoit des dizaines d'appels. Il y a ceux qui ne peuvent plus payer leur connexion internet, pourtant essentielle pour suivre les cours à distance, ou encore ceux qui veulent connaître les dates et lieux des distributions alimentaires. 

Pour certains étudiants, c'est difficile de dire qu'ils sont en situation financière délicate ou de demander de l'aide. Le fait de pouvoir trouver des informations et demander de l'aide à leurs pairs qui ont leur âge ou presque, peut les aider à exprimer cela plus facilement.

Murielle Ruffier, chargée de mission précarité étudiante à l'université Franche-Comté

Du lundi au samedi, entre 10 heures et 15 heures puis entre 18 heures et 20 heures, dix-huit étudiants du Master 2 Psychologie aident gratuitement et anonymement leurs camarades en difficultés financières, pédagogiques et psychologiques. Ces situations augmentent avec la pandémie de Covid-19. Depuis près d'un an, il n'y a quasiment plus de cours en présentiel et les déplacements restent limités, ce qui réduit la possibilité de voir les proches et les amis. Ces deux raisons accentuent la situation d'isolement des étudiants. 

Cet isolement, c'est ce qui justifie le lancement de cette ligne. "Les étudiants avaient le sentiment qu'il manque un maillon entre les professionnels et eux : il y a une pudeur à dire "je ne vais pas bien". C'est pourquoi on a fait le choix d'une ligne téléphonique tenue par des étudiants, pour assurer ce lien. Pour certains d'entre eux, c'est difficile de dire qu'ils sont en situation financière délicate ou de demander de l'aide. Le fait de pouvoir trouver des informations et d'être soutenu par leurs pairs qui ont leur âge ou presque, peut les aider à exprimer cela plus facilement" détaille Murielle Ruffier, chargée de mission précarité étudiante à l'université de Franche-Comté.

Cette ligne d'écoute et d'information est complémentaire de celles existant au niveau national ou régional (Fil Santé jeunes, Nightline, SOS Amitié). Elle tient cependant à s'en distinguer : c'est un dispositif local, qui informe et oriente vers des aides locales, le tout assuré par des étudiants francs-comtois"L'idée est d'informer les étudiants sur les aides, comme par exemple le fonds d'urgence disponible auprès du Crous, en cas de difficultés à payer son logement. Il y aussi une dimension d'écoute et d'orientation : accueillir les étudiants en situation de mal-être et les diriger au besoin vers des professionnels, comme les psychologues" explique Murielle Ruffier. 

Dispositif "pilote" en Franche-Comte

Ces dix-huit étudiants de Master 2 Psychologie se sont portés volontaires et sont rémunérés. Ils prennent part au projet en parallèle de leurs études et de leurs stages. C'est pourquoi la ligne téléphonique ouvre du lundi au vendredi, sur certains créneaux horaires. Cette ligne téléphonique est un projet "pilote" : le bilan de ce dispositif expérimental doit être fait en mai. A l'issue de cette évaluation, la ligne d'écoute et d'information pourrait alors être reconduite.

La ligne peut être jointe au 03 81 66 55 66 du lundi au samedi, de 10 heures à 15 heures et de 18 heures à 20 heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université covid-19