Affaire Claude-Boxberger : Alain Flaccus, le beau-père de l'athlète, revient sur ses aveux et dément l'injection d'EPO

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Mounier avec l'AFP
Alain Flaccus dément l'injection d'EPO sur Ophélie Claude-Boxberger
Alain Flaccus dément l'injection d'EPO sur Ophélie Claude-Boxberger © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Nouveau rebondissement dans l'affaire de dopage de l'athlète Ophélie Claude-Boxberger. Son beau-père, Alain Flaccus, qui s'accusait jusque-là de lui avoir injecté de l'EPO à son insu, change sa version.

« Je ne suis pas à l'origine de cette analyse positive à l'EPO » a déclaré par écrit Alain Flaccus, interrogé via son avocat, par l'Agence France Presse sur son acte.

Me Jean-Baptiste Euvrard, son avocat, qui précise ensuite que « Monsieur Flaccus n'a pas fait d'injection à Mme Claude-Boxberger ». Rappelons dans cette rocambolesque affaire que les aveux d’Alain Flaccus remontent à il y a 7 mois.

Rappel des faits 

Le 18 septembre 2019, la spécialiste du 3.000 m steeple Ophélie Claude-Boxberger est contrôlée positive à l'EPO lors d'un stage à Font-Romeu … stage qui précède sa participation aux Mondiaux de Doha quelques semaines plus tard.
L'athlète, qui clame son innocence, est suspendue provisoirement depuis le 4 novembre et attend sa convocation par la commission des sanctions de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). Elle risque quatre ans de suspension.

Les aveux du beau-père il y a 7 mois 

Alain Flaccus, son ancien coach de jeunesse, également compagnon de sa mère, qui l'assistait pour son entraînement, s'était accusé auprès des enquêteurs et de la presse de lui avoir inoculé une dose d'EPO à son insu, pendant qu'elle s'était assoupie lors d'un massage le 12 septembre à Font-Romeu.
Il avait expliqué alors avoir agi par jalousie envers le médecin de l'équipe de France Jean-Michel Serra, avec qui la fondeuse de 31 ans entretenait une relation sentimentale.

Des aveux qui ont entraîné une plainte pour empoisonnement et l’ouverture d’une
Information judiciaire par le pôle santé publique du tribunal judiciaire de Paris pour trafic de produits dopants et administration de substance interdite.
 

Il est en train d'essayer de sauver sa peau

Me Laurent Clauzon



L’avocat d’Ophélie Claude-Boxberger parle « d’une nouvelle effarante ». Pour Me Laurent Clauzon, « il va falloir qu'il donne de sérieuses explications… Il est en train d'essayer de sauver sa peau (...) c'est une énorme surprise ».
Quant à la réaction d’Ophélie Claude-Boxberger, jointe par l’AFP, elle se résume en une phrase : « C'est bizarre, j'ai du mal à réaliser ».


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.