Coronavirus Covid-19 : A Belfort, le FIMU 2020 est annulé en raison de l'épidémie

Le festival international de musique universitaire devait se dérouler du 20 au 24 mai dans les rues de Belfort.

© Sébastien Bozon, AFP
Le communiqué de la ville de Belfort est tombé en début d'après-midi. Après le festival le Bocksons de Valentigney, le Nord Franche-Comté voit disparaître de son agenda un grand évènement culturel.

« Compte tenu de la très forte incertitude sur le calendrier de sortie du confinement et des mesures de restriction de grands rassemblements, j’ai décidé d’annuler l’édition 2020 de ce FIMU. » annonce Damien Meslot, Maire de Belfort. « C’est la santé de tous qui prévaut et ce choix s’adresse autant aux 120 000 spectateurs présents chaque année qu’aux 2 000 musiciens issus du monde entier. C’est une décision difficile qu’il a fallu prendre. Mais regardons vers l’avenir, soyons optimistes et je vous donne rendez-vous pour la 34e édition du FIMU, du 20 au 24 mai 2021.

Le monde de l’évènementiel est durement frappé par les annulations de toutes sortes dans plusieurs villes de France, j’espère que l’État, très rapidement, mettra un dispositif de sou- tien aux acteurs culturels et évènementiels. La thématique du Brésil et de l’Amérique latine est reportée à l’édition 2021. S’agissant de la programmation, les artistes qui ont été sélectionnés pour 2020 seront maintenus pour jouer sur les scènes belfortaines. » conclut Damien Meslot, maire de Belfort.


A Belfort, les festivaliers attendent désormais des nouvelles d'un autre festival, celui des Eurockéennes prévues début juillet sur le site du Malsaucy. Pour l'instant l'évènement reste maintenu,  mais les organisateurs de festivals estivaux en France sont dans l’attente de réponse du gouvernement pour savoir si leur édition 2020 pourra se tenir cet été.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société fimu culture musique