• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

FC Sochaux : un 90ème anniversaire sur fond de tensions

Les supporters sochaliens de la tribune Nord appellent au boycott des abonnements lors de la 6ème journée de Ligue 2, le 31 août dernier. / © Vincent Voegtlin/MaxPPP
Les supporters sochaliens de la tribune Nord appellent au boycott des abonnements lors de la 6ème journée de Ligue 2, le 31 août dernier. / © Vincent Voegtlin/MaxPPP

Le 90ème anniversaire du club a lieu dans un climat tendu entre Baskonia, le gestionnaire espagnol du club et certains supporters. L'organisation d'un tournoi en Espagne ravive un brasier qui ne s'est jamais éteint. 

Par Margaux Tertre

Pour tout supporter Sochalien, le 9 septembre est un jour important. Il marque le premier match officiel du FC Sochaux-Montbéliard. Cette année, le club fête ses 90 printemps tout de même. Mais tous les coeurs des "Jaune et Bleu" ne sont pas à la fête.
Il est certain que le FCSM a connu des anniversaires plus serein. Ces quatre dernières années, le club a été relégué en ligue 2, a vécu la fin de l'ère Peugeot, le rachat par un propriétaire chinois aux déboires financiers et maintenant un gestionnaire espagnol qui se fait pressant pour acquérir le club. 

Malgré une ambiance des moins pesante depuis le début de la saison dû au boycott de la tribune nord du stade Bonal, les supporters espéraient tout de même une grande fête en mémoire du glorieux passé sochalien. Mais rien n'a été organisé. 
Vendredi, l'équipe était invitée en Espagne à participer au trophée Araba-Álava Saria face au Deportivo Alavés et la Real Sociedad. Le tournoi était organisé par Baskonia, le gestionnaire du FCSM, également propriétaire du club de Liga, le Deportivo Alavés.


Un club, deux visions de supporters 


Qu'importe la défaite, pour certains supporters, ce tournoi est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Pour Fabrice Lefèvre, président de Planète Sochaux, site de supporters du FCSM, "ce week-end devait être consacré aux 90 ans du club avec des festivités organisées autour d'un match face à un adversaire de renom en lien avec l'histoire du FC Sochaux. Ce programme avait été évoqué depuis de nombreux mois et tout au long de sa conception lors de diverses réunions entre les clubs et les associations de supporters. Mais Baskonia a décidé de privilégier son tournoi à notre histoire". 

Certains y voient un manque de respect. D'autres sont plus modérés. Jean-François Bonnet, président du Supporters club FCSM  qui compte 750 adhérents, ne "trouve pas qu'aller à ce tournoi soit problématique. Tous les ans vers cette date, un match amical est organisé. Je ne vois rien de choquant à ce que ce soit en Espagne". Quant aux festivités promises, "le club nous a dit qu'elles devraient avoir lieu vers l'automne, on verra bien ce qui sera organisé".  

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus