Guerre en Ukraine : « il s’agit pour eux de retrouver la paix et la sérénité » des réfugiés ukrainiens accueillis à Montbéliard

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vanessa Hirson

A la demande d’un Montbéliardais d’origine polonaise et ukrainienne, le maire de Montbéliard (Doubs) ainsi que les services de l’Etat ont accueilli 22 personnes, dont 10 enfants, venant d’Ukraine. Une cérémonie d’accueil se déroulait ce lundi 7 mars.

Un petit garçon tient avec fermeté son doudou dans la main. La petite fille âgée de 3 ans, tète sa tétine de bon cœur. Ces enfants, au nombre de 10, et leurs familles sont arrivés à Montbéliard depuis jeudi 3 mars. Certains sont des membres de la famille de ce Montbéliardais d’origine polonaise et ukrainienne, d’autres des anonymes. Tous ont fait le choix du chemin de l’exil pour éviter de vivre la guerre. Eviter la mort.

« Nous ne pouvons pas imaginer le traumatisme qui est le vôtre » a déclaré Marie-Noëlle Biguinet, la maire (LR) de Montbéliard, en s’adressant aux familles.  

Le soutien sans faille de plusieurs associations

Pour accueillir ces 22 réfugiés, la ville a pu compter sur l’aide de plusieurs associations. Parmi elles, Emmaüs, la Croix-Rouge, La Banque Alimentaire, le Secours Catholiques mais aussi Habitat 25.  

Hébergés dans un premier temps dans un hôtel de Montbéliard, ces Ukrainiens seront ensuite installés dans des appartements mis à leur disposition par le bailleur social, dans l’agglomération de Montbéliard.  

« Nous sommes contents et fiers d’avoir pu mettre en route cette organisation »

Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard

Ce lundi matin avait lieu une cérémonie d’accueil, en présence, donc, du maire de Montbéliard et le Préfet du Doubs, Jean-François Colombet afin d’expliquer les initiatives mises en place pour l’intégration de ces réfugiés.

Des titres de séjours

Les services de l'Etat et la mairie de Montbéliard mettent tout en oeuvre pour que l'intégration de ces réfugiés en France soit la plus simple possible. « Avec les mamans qui le souhaitent nous allons entreprendre des démarches d’intégration. Pour celles qui souhaitent travailler ou apprendre le français par exemple. Les enfants iront rapidement à l’école et pourront participer à la vie d’ici, se changer les idées, retrouver la paix et la sérénité » annonce la maire de Montbéliard Marie-Noëlle Biguinet.

Le Préfet du Doubs, Jean-François Colombet, s'adresse également à eux et leur apporte le soutien de la France. 

« Nous mettrons tout en œuvre pour que le séjour que vous commencez ici, soit le plus serein possible. Nous allons mettre dès mercredi des titres de séjour à votre disposition pour que vous puissiez vivre, travailler comme bon vous semble »

Jean-François Colombet, Préfet du Doubs

Partir loin des siens, fuir la guerre et la mort, c’est aussi le choix de plusieurs autres Ukrainiens. Une famille est arrivée à Larnod dans le Doubs la semaine dernière, hébergée chez des proches. Dans le Territoire de Belfort, 17 autres personnes sont arrivées ces derniers jours.  Si vous souhaitez accueillir des réfugiés, voici quelques liens utiles.