Cet article date de plus de 5 ans

François Patriat : "je suis fier ce soir de lui passer le flambeau"

François Patriat, président PS sortant du conseil régional de Bourgogne s'est exprimé sur notre antenne, dimanche 13 décembre 2015, après l'annonce de la victoire de la liste socialiste : "passer le relais à Marie-Guite Dufay est pour moi un immense plaisir et une grande fierté".
François Patriat (PS) réagit après la victoire de la liste socialiste de Marie-Guite Dufay, dimanche 13 décembre 2015.
François Patriat (PS) réagit après la victoire de la liste socialiste de Marie-Guite Dufay, dimanche 13 décembre 2015. © France 3 Bourgogne
François Patriat (PS) sénateur et président sortant de la région Bourgogne a réagi en direct de la préfecture de Dijon, une heure après l'annonce des première estimations.

"Le fait de passer demain le relais à Marie-Guite Dufay est pour moi un immense plaisir et une grande fierté. Cette région nous avons dû la construire ensemble. Nous l'avons réuni, nous avons fait campagne ensemble."

L’inquiétude a été immense au cours de ces dernières semaines de voir la montée de l’extrémisme l'emporter dans cette région.


"C'est donc à la fois la récompense du travail accompli et c'est un gage pour l'avenir parce que nous avons aujourd'hui une femme, j'en suis fier, à la tête de la région Bourgogne Franche-Comté qui connaît bien les dossiers et qui a présidé sa région pendant plus de huit ans. Elle a travaillé avec moi pour préparer les futurs chantiers de ce qui va être demain la grande région Bourgogne Franche-Comté. C'est un gage de réussite pour l'avenir."

C'est une grande fierté pour nous de compter parmi les 5, 6 ou 7 régions qui restent ce soir dans la majorité.


"Je suis fier ce soir de lui passer le flambeau (...) quand on a commencé la campagne, tout le monde disait qu'elle était promise à la droite. Ce soir, la gauche l'emporte et il faut qu'elle élargisse son audience pour pouvoir avoir suffisamment d'autorité pour mener à bien tous les grands chantiers de la région Bourgogne Franche-Comté."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections françois patriat