Génelard : Jean-Pierre Chaillou, artiste en trompe-l’œil

La pie en trompe-l'oeil de Jean-Pierre Chaillou. / © Lola Bodin Adriaco
La pie en trompe-l'oeil de Jean-Pierre Chaillou. / © Lola Bodin Adriaco

Jean-Pierre Chaillou excelle dans le trompe-l'oeil. L'artiste peintre s'est installé il y a trois ans à Génelard, en Saône-et-Loire. Nous l'avons rencontré dans son atelier.

Par M.J

Après toute une vie passée en région parisienne, Jean-Pierre Chaillou a décidé de s'installer à Génelard, en Saône-et-Loire, il y a trois ans. C'est là qu'il exerce sa passion : la peinture en trompe-l'oeil. 
 

Une technique ancienne 


Son art tend à restituer un sujet, avec la plus grande vérité possible, en donnant l'illusion du relief. L'histoire du trompe-l'oeil est ancienne : elle commence, dans la légende, au 5e siècle avant Jésus-Christ, avec une grappe de raisin peinte par Zeuxis. Dans les musées, la technique apparaît avec les fresques de Pompéi.

Jean-Pierre Chaillou a commencé à peindre très jeune et expose dès qu'il en a l'occasion. Une partie de ses oeuvres sont d'ailleurs visibles au F-Commerce, situé 1 rue nationale à Génelard.

 
Jean-Pierre Chaillou, artiste en trompe-l'oeil

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus