Sous les graviers notre histoire : Une exposition à l'écomusée suite aux découvertes de l'INRAP

En 2015, l'INRAP a réalisé une fouille préventive sur le site d'une carrière à Pierre-de-Bresse. De nombreux objets allant de l'âge de bronze au début du moyen-âge ont été découverts et sont maintenant exposés à l'Ecomusée de la Bresse bourguignonne jusqu'au 2 avril 2018.

© Captair, Philippe Haut, INRAP / France 3 Bourgogne
C'est comme souvent grâce à un diagnostic archéologique préventif de l'INRAP que des vestiges d'occupation humaine ont été découverts dans les profondeurs d'une carrière située à Pierre-de-Bresse, en Saône-et-Loire.  Le site se trouve à deux kilomètres au Sud du Doubs, au cœur de la plaine alluviale.
© France 3 Bourgogne

C'est là, autour d'anciens bras asséchés du Doubs que les fouilles de l'INRAP ont permis de mettre au jour bâtiments, puits, fosses silos, foyers, mais aussi une nécropole à inhumations de la Tène B.

© France 3 Bourgogne

Ce sont ainsi près de 600 objets datés de -2500 ans avant Jésus-Christ jusqu' à 500 ans après (soit une occupation du site allant de l'âge de bronze à la fin de l'Antiquité/début du moyen-âge) qui ont été dégagés de la terre par les archéologues. Une partie de ces découvertes sont exposées à l'Ecomusée de la Bresse bourguignonne jusq'au 2 avril 2018. 

© France 3 Bourgogne

L’Inrap et l’Ecomusée de la Bresse bourguignonne invitent le public à approcher d’un peu plus près les étapes d’une fouille archéologique préventive, les ficelles du chantier et la richesse du passé de Pierre-de-Bresse.

Les nombreux aménagements réalisés chaque année sur le territoire national donnent chaque fois une occasion précieuse aux archéologues d’aller à la recherche de notre histoire et de mettre au jour, avant que le présent ne prenne sa place, les traces d’occupation des hommes du passé.

© France 3 Bourgogne

Comment vivait-on en Bresse à l’Âge du Bronze, comment enterrait-on les défunts à la période gauloise ?
Que nous apprennent les vestiges laissés par nos ancêtres sur leurs modes de vie ?
Comment étudie-t-on le mobilier archéologique et grâce à quels
spécialistes ?
Autant de questions auxquelles l’exposition tentera de répondre, en aiguisant la curiosité des grands mais aussi des plus petits, qui pourront suivre le personnage Tip-taupe et ainsi découvrir les secrets de l’archéologie préventive.

Reportage : Romy-Ho-A-Chuck et Damien Boutillet
Intervenants : Sébastien Chevrier, Responsable d'opération à l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives / Dominique Rivière, Conservateur de l'Ecomusée
Photos des fouilles archéologiques : © Captair, Philippe Haut, INRAP

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine expositions
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter