Guide Michelin : qui sont les gagnants et les perdants de l'édition 2016 en Bourgogne ?

© maxppp
© maxppp

Le guide Michelin a dévoilé, ce lundi 1er février 2016 à Paris, la nouvelle édition de son palmarès. Le Michelin 2016 compte au total 600 restaurants étoilés. Deux restaurants côte-d'oriens gagnent leur premier macaron alors que le relais Bernard Loiseau perd sa troisième étoile. 

Par Maryline Barate

Le guide Michelin célèbre 42 restaurateurs en leur attribuant leur première étoile. En Bourgogne, il s'agit de la maison des Cariatides, à Dijon, et du Carmin à Beaune.

Qui sont ces jeunes chefs récompensés ?

La maison des Cariatides est tenue par le jeune chef Angelo Ferrigno, 23 ans seulement. Il y développe sa propre cuisine depuis un peu plus d'un an après une ascension fulgurante. Auparavant, il a en effet gravi tous les échelons dans ce restaurant, commençant comme commis il y a quatre ans.

Le Carmin de Beaune est également récompensé. Le chef Christophe Quéant y développe une cuisine du marché et de saison, sobre et raffinée. L'ancien chef de Loiseau des vignes - où il avait déjà obtenu un macaron - est passé par des grandes tables dont le relais Bernard Loiseau avant de s'installer au coeur de Beaune.

La mauvaise surprise pour le relais Bernard Loiseau de Saulieu

Parmi les grands perdants de ce 107e palmarès du guide rouge, on trouve le relais Bernard Loiseau. Cette institution bourguignonne a perdu sa troisième étoile décrochée en 1991. Dominique Loiseau a immédiatement réagi. Dans un communiqué de presse, elle avoue être "choquée et très déçue". Elle affiche aussi sa combativité. "Avec l’équipe du Relais Bernard Loiseau, nous allons tout mettre en œuvre, toute notre énergie, pour récupérer cette étoile ! C’est notre challenge pour 2016."

Le relais Bernard Loiseau perd sa 3e étoile
Le monde de la gastronomie attendait lundi le nouveau palmarès du guide Michelin et c'est une sacrée surprise le relais Bernard Loiseau perd sa 3e étoile !

Autre perdant, Le pré aux clercs à Dijon qui se voit retirer son unique étoile contre une assiette Michelin, ainsi que le Clos du Cèdre à Beaune et Frédéric Carrion Cuisine Hôtel à Viré


La Bourgogne compte 31 tables étoilées

3 étoiles : Lameloise à Chagny
2 étoiles : le relais Bernard Loiseau à Saulieu
                la Côte Saint-Jacques à Joigny
                l'hostellerie du chapeau rouge à Dijon
1 étoile : Loiseau des vignes à Beaune
               Loiseau des Ducs à Dijon
               Le jardin des remparts à Beaune
               Le Charlemagne à Pernand-Vergelesse
               De la poste à Charolles
               Ed. Em à Chassagne-Montrachet
               Quartier gourmand à Tournus
               Rest. Greuze à Tournus
               Stéphane Derbord à Dijon
               Auberge de la Charme à Prenois
               L'amaryllis à Saint-Rémy
               Abbaye de la Bussière à La-Bussière-sru-Ouche
               Le Montrachet à Puligny-Montrachet
               La Madeleine à Sens
               Pierre à Mâcon
               Hostellerie à Levernois à Levernois
               Le France à Montceau-les-Mines
               Le Bénaton à Beaune
               La table de Chaintré à Chaintré
               Meulien à Tournus
               Aux terrasses à Tournus
               La marande à Mirande
               L'aspérule à Auxerre
               Auberge du Paradis à Saint-Amour
               Au 14 février à Saint-Amour

      

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus