Hausse du prix des cigarettes, baisse de celui du gaz, malus auto, ce qui change au 1er mars

Les prix des cigarettes grimpent à nouveau tandis que ceux du gaz baissent. Au 1 er mars plusieurs nouvelles mesures entrent en vigueur. Désormais, les entreprises de moins de 250 salariés doivent publier leur « index de l’égalité professionnelle femmes-hommes ».
© Thomas JOUHANNAUD/Maxppp

Comme chaque début de mois, de nouveaux tarifs entrent en vigueur et de nouvelles lois entrent en application. Voici les cinq principales à retenir.

 

1. Prix du gaz en baisse

Pour le 3e mois consécutif, les tarifs réglementés du gaz vont baisser. Ils vont perdre 4,6 % en mars contre 0,9 % en janvier et de 3,3 % en février.


2. Prix des cigarettes : la barre des 10 euros le paquet bientôt atteinte

Le gouvernement a prévu deux augmentations de 50 centimes le 1er mars puis le 1er novembre.
La marque de cigarettes Malboro Red, la plus vendue en France, passera de 9,30 à 10 euros. Celui de Lucky Strike Bleu de 8,90 à 9,40 euros. 
Poure faire reculer les ventes, le ministère de la santé s’est fixé l'objectif de porter le prix moyen du paquet de 20 cigarettes à 10 euros d’ici à fin 2020.
Si la fixation des tarifs reste libre, le gouvernement utilise le levier des taxes pour faire grimper les prix.
 

3. Egalité salariale, un index dans les entreprises de moins de 250 salariés


Les entreprises de 50 à 249 salariés doivent, désormais publier leur « index de l’égalité professionnelle femmes-hommes ». Jusqu'ici et depuis un an, seules les entités d'au moins 250 salariés étaient concernées par cette mesure.
Cette obligation a été prévue par la loi « avenir professionnel » de 2018 qui s'appliquera en plusieurs étapes.

 

4. Permis moto, un nouveau code obligatoire

Le nouveau permis moto entre en vigueur dimanche 1er mars. Il prévoit un nouveau code de la route spécifique pour les motards avec 40 questions.
Les candidats ne pourront donc plus passer leur permis moto en étant simplement muni du code de la route "tous véhicules" datant de moins de cinq ans, comme c'était le cas auparavant. De plus, l'épreuve de circulation sera renforcée, elle passera de 30 minutes, dont 25 de conduite effective, à 40 minutes.

5. Malus Auto, le barème change

Comme prévu dans le cadre de la dernière loi de finances, le barème du malus auto évolue encore au 1er mars.
Les voitures sont désormais visées par le malus à partir de 138 grammes d’émission de CO2 par kilomètre, contre 110 auparavant. Une mesure qui s'applique uniquement aux véhicules immatriculés à partir du 1er mars.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité consommation économie social