Agriculture : les raisons de la colère. On en débat dans Dimanche en politique sur France 3 Franche-Comté

Comment sortir de la crise agricole ? Depuis la semaine dernière, les syndicats FNSEA et JA multiplient les actions pour dénoncer le poids des charges et l’avalanche de normes, environnementales notamment. Ces revendications sont-elles justifiées ? On en débat dans Dimanche en politique, à partir de 11h10 sur France 3 Franche-Comté.

Un vent de colère souffle sur nos campagnes. Il est parti du sud-ouest, alimentant jusqu’à l’explosion d’un bâtiment de l’Etat à Carcassonne. L'autoroute A64, entre Toulouse et Bayonne, est bloquée depuis le jeudi 18 janvier. Quatre jours plus tard, les tracteurs encerclent la centrale nucléaire de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne.

Les agriculteurs multiplient les actions, parfois violentes, pour dénoncer le poids des charges et l’avalanche de normes, environnementales notamment.

Le mouvement a pris dans plusieurs pays d'Europe, en Allemagne, aux Pays-Bas ou en Roumanie. Avec à chaque fois, l'Europe et ses réglementations climatiques dans le viseur. 

Une récente étude de la Mutualité sociale agricole (MSA) illustre le mal-être de la profession, avec un risque de suicide supérieur de 30% par rapport à la population générale.

Comment le gouvernement doit-il répondre à la colère des agriculteurs ?

Le ras-le-bol de la profession est-il justifié ?

L'exécutif a-t-il peur des agriculteurs ?

Autour de Jérémy Chevreuil débattront :

  • Justine Grangeot, présidente des Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône
  • Nicolas Girod, ex-porte-parole national de la Confédération paysanne, éleveur dans le Jura
  • Laurent Croizier, député MoDem du Doubs

Partagez avec nous votre avis et posez vos questions à nos invités en remplissant le formulaire ci-dessous. Certaines de vos questions seront reprises à l'antenne :

Une émission à commenter sur les réseaux sociaux avec #DimPolFC