CARTE. Présidentielle 2022 : de 60 à 90% des voix pour Marine Le Pen, ces communes qui ont largement voté Rassemblement National en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le
Écrit par Sophie Courageot avec Matti Faye et Frédéric Buridant

Dimanche 24 avril, au second tour de l’élection présidentielle, de nombreux électeurs en ville comme dans les petites communes rurales ont fait le choix de voter extrême droite et Marine Le Pen (RN) plutôt que de donner leur voix au président sortant Emmanuel Macron. Où ce vote est-il le plus important ?

Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National a réuni 41,46% des suffrages lors du second tour de l'élection présidentielle soit 7,5 points de plus qu'en 2017 et 23 points de plus que son père en 2002. Le poids du RN dans les urnes progresse. Dans la région, certaines communes ont fortement voté RN.

Des suffrages proches des 100% dans certaines communes pour le RN

Le record en Bourgogne-Franche-Comté revient à deux communes. En Bourgogne, Mussy-la-Fosse en Côte-d'Or a voté à 91,2% pour Marine Le Pen. En Franche-Comté, la commune d'Ormoiche en Haute-Saône a voté à 84% pour le RN au second tour de cette élection présidentielle remportée par Emmanuel Macron.

Résultat de ces votes cumulés : En Bourgogne-Franche-Comté, le RN remporte le second tour dans trois des huit départements. La Haute-Saône (56,90%), l'Yonne (51,59%) et la Nièvre de justesse (50,11%). 

Les 5 communes qui ont le plus voté RN au second tour dans les départements

En Côte-d-Or

  • Mussy-la-Fosse : 91,2% (52 voix)
  • Charigny : 82,8% (24 voix)
  • Balot : 81,2 % (52 voix)
  • Marcigny-sous-Thil :78,6% (33 voix)
  • Boussenois : 78,3 % (54 voix)

Dans le Doubs

  • Orve : 80,6% (29 voix)
  • Rognon : 80 % (24 voix)
  • Sourans : 79,7% (51 voix)
  • Uzelle : 79,5% (89 voix)
  • Goux-lès-Dambelin : 78,9% (116 voix)

Dans le Jura

  • Recanoz : 79,6% (39 voix)
  • Bois-de-Gand : 77,4% (24 voix)
  • Neuvilley : 76,6% (36 voix)
  • Chevrotaine : 75% (18 voix)
  • Le Moutoux :73,7% (28 voix)

Dans la Nièvre

  • Chaumot : 75,3% (73 voix)
  • Murlin : 72.7% (32 voix)
  • Sichamps : 72 % (85 voix)
  • La Celle-sur-Loire : 71,3% (308 voix)
  • Saint-Aubin-des-Chaumes : 70,7% (29 voix)

En Haute-Saône

  • Ormoiche : 84% (42 voix)
  • La Pisseure : 81,5% (22 voix)
  • Chauvirey-le-Vieil : 81,5% (22 voix)
  • Vilory : 81,4% (35 voix)
  • Raincourt : 81,2% (52 voix)

En Saône-et-Loire

  • Montmort : 73,6% (78 voix)
  • Saint-André-en-Bresse : 72,1% (44 voix)
  • Serrigny-en-Bresse : 71,8% (79 voix)
  • La Chaux : 70,9% (112 voix)
  • Pontoux : 70,6% (125 voix)

Dans l’Yonne

  • Pimelles : 80,5% (33 voix)
  • Esnon : 77,3 % (157 voix)
  • Vaumort : 75,6% (118 voix)
  • Villeperrot : 75% (108 voix)
  • Villethierry :72,1% (331 voix)

Dans le Territoire de Belfort

  • Riervescemont : 80,4% (41 voix)
  • Bethonvilliers : 73,3% (110 voix)
  • Vellescot : 73% (111 voix)
  • Chavannes-les-Grands : 71,1% (145 voix)
  • Chavanatte : 70,9% (61 voix)

La ruralité aux couleurs marine. Mais aussi certaines villes

À Lure en Haute-Saône, on est loin d’un score pharaonique pour le RN. Mais la ville penche au soir du second tour du côté RN. Le parti de Marine le Pen y remporte 51,6% des suffrages. En mars 2020, cette ville élisait pourtant au premier tour, le socialiste Eric Houlley, 59 ans qui se représentait. Ce dernier pense que le vote Le Pen est une impasse, même s’il dit respecter les électeurs qui ont fait ce choix. “Il faut entendre ces citoyens, même si le vote qu’ils expriment n’est pas la solution pour notre pays” dit-il. Pour cet élu, le vote RN est un vote de “mécontentement, de colère, d'inquiétude par rapport à des questions comme le pouvoir d’achat, le départ des services publics, après une période troublée et une crise sanitaire qui a été éreintante pour les salariés”. L’élu ne semble pas trop inquiet pour la suite. “Je note qu’il y a une déconnexion très forte entre ce scrutin national et les résultats locaux. Quand il y a ces scrutins locaux, il y a des candidats bien identifiés, bien connus, proches du terrain qui sont choisis” estime le maire de Lure Eric Houlley.