• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Déchets toxiques à Gouhenans : une affaire qui refait surface

S. Poirier
S. Poirier

A Gouhenans, petit village de Haute-Saône de 400 habitants situé entre Villersexel et Lure, la forêt est polluée au Lindane. 5200 tonnes de cet insecticide ont été entreposées là entre 1973 et 1979 et y sont toujours, au grand dam des habitants et des écologistes qui se sont emparés du dossier. 

Par Aline Bilinski

L’affaire ne date pas d’hier. Il faut même remonter à la fin des années 60 pour en trouver l’origine mais elle ressurgit sur le blog de Médiapart. Et l’on reparle des 5200 tonnes de cet insecticide de la famille des organochlorés à laquelle appartiennent notamment le DDT et les dioxines, interdit en France depuis 1988. Car si le poison, entreposé à l’air libre au départ (de 1973 à 1979) a depuis été enfoui, il est toujours là.

Les déchets de Lindane (utilisé en agriculture) appartenaient à la multinationale Ugine-Kuhlmann, sommée en 1966 de les déménager de Colmar. Elle avait alors fait affaire avec un industriel franc-comtois Pierre Blondeau (PDG de Socrimex) qui s’était engagé à les racheter et les traiter. Il n’aura fait que la moitié du travail.

En 2010, soit 30 ans après l’enfouissement, une importante pollution au lindane est constatée. Depuis 2011 en revanche, plus rien. Pourtant un risque de contamination aux eaux souterraines comme de surface existe bel et bien. Les écologistes se sont emparés du dossier, et espèrent, avec l’aide de la préfecture, organiser un nettoyage du site.

Déchets toxiques à Gouhenans (70)
à Gouhenans en haute Saône la population est inquiète, et ça fait plus de 40 ans que ça dure ! En cause, des produits toxiques enterrés sur le territoire de la commune et dont personne ne sait s'ils représentent ou non un danger pour les 400 habitants ... Avec Michel Pouthier, habitant de Gouhenans et Jean-Marie Rondey Maire de Gouhenans. Reportage F. Menestret et S. Poirier

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus