• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDEO. Affaire Alexia Daval : l'avocat de Jonathann Daval va demander sa remise en liberté

Me Randall Schwerdorffer avocat de Jonathann Daval / © BRUNO GRANDJEAN - maxPPP
Me Randall Schwerdorffer avocat de Jonathann Daval / © BRUNO GRANDJEAN - maxPPP

La demande devrait être déposée courant octobre confirme l'avocat Me Randall Schwerdorffer. Le mari d'Alexia est soupçonné par la justice de l'avoir tuée. Il a changé de version quelques mois après ses aveux. 

Par S.C

Un énième rebondissement dans l'affaire Alexia. Jonathann Daval va donc par l'intermédiaire de son avocat déposer une demande de remise en liberté. Cette demande va s'appuyer sur la nouvelle version livrée début juillet par le mari d'Alexia "par rapport aux éléments objectifs du dossier", explique son avocat bisontin. 
 
Me Schwerdorfer va déposer une demande de remise en liberté pour Jonathann Daval


Début juillet, Jonathann Daval incarcéré à Dijon était revenu sur ses aveux accusant son beau-frère Grégory Gay d'avoir tué Alexia en tentant de la calmer après une crise de violences de celle-ci lors d'une soirée familiale.

Une version que tous les proches d'Alexia Daval ont niée farouchement et qui "ne colle pas à l'objectivité du dossier", avait souligné début juillet Me Jean-Marc Florand, avocat de la famille d'Alexia.

Jonathann Daval a raconté au magistrat que "l'ensemble de la famille aurait scellé un pacte secret pour étouffer l'affaire".

 



L'avocat de Jonathann Daval va donc s'appuyer sur cette nouvelle version pour déposer une demande de remise en liberté. Elle sera à  l'appréciation du juge d'instruction et du parquet. 

"Ce n'est pas stratégique, cela procède de la volonté de Jonathann Daval" explique l'avocat bisontin au micro de France 3 Franche-Comté. "C'est dans la logique des choses puisque au mois de juin Jonathann Daval a totalement changé sa version. Il met en avant le fait qu'il n'est pas l'auteur de la mort d'Alexia...C'est toujours comme cela dans un dossier criminel. Quand une personne revendique son innocence, il est évident que l'on fait une demande de liberté" précise Me Schwerdorffer. L'affaire Daval est traitée comme toute autre affaire criminelle selon lui. 
 

Jonathann Daval en liberté ? Ce sera au juge et au parquet d'en décider 



Plusieurs questions vont se poser au juge d'instruction. Le dossier comporte-t-il des éléments techniques qui peuvent étayer ce possible deuxième scénario évoqué par le mari d'Alexia ? Sa remise en liberté ne met-elle pas en danger un suspect dont la santé mentale est fragilisée depuis son placement en détention ? Jonathann Daval reste placé à l'isolement et continue à être pris en charge par le service médico-psychologique de la prison de Dijon.

"Mon client va moins mal..il reste très ammaigri. Il est bien évident que ce n'est pas une demande de mise en liberté pour retourner à Gray ou dans la région de la Haute-Saône. Nous avons ciblé un autre département et un lieu géographique éloigné et inconnu du grand public pour être suffisamment rassurants sur une sortie de Jonathann " conclut Me Schwerdorffer. 


Une provocation "indécente" pour l'avocat du beau-frère d'Alexia


Me Gilles-Jean Portejoie avocat de Grégory Gay mis en cause par Jonathann Daval a appris la nouvelle par la presse. "C'est pour la victime et sa famille, un geste de mépris pour ne pas dire une provocation. Avec ce geste, l'indécence n'a plus de limite" dit-il. La demande de mise en liberté de Jonathann Daval n'est pas à ce jour versée au dossier. 

 

L'affaire Alexia Daval riche de rebondissements 


Placé en garde à vue le 30 janvier 2018, Jonathann Daval avait d'abord affirmé qu'il ne "voulait pas" tuer son épouse, mais qu'ils en étaient venus aux mains et qu'il avait étranglé Alexia en tentant de la "maîtriser" lors d'une dispute au domicile du couple. Le couple connaissait de "fortes tensions" en raison de difficultés à avoir un enfant. Le corps en partie carbonisé de la jeune femme avait été retrouvé le 30 octobre 2017 dans un bois près de Gray. 

Mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Dijon, Jonathann Daval encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus