Meurtre d'Alexia Daval : “On sent que l'affaire arrive à son terme”

Me Randall Schwerdorffer est l'avocat de Jonathann Daval / © France 3 Franche-Comté :Frédéric Roche
Me Randall Schwerdorffer est l'avocat de Jonathann Daval / © France 3 Franche-Comté :Frédéric Roche

L'avocat du mari d'Alexia, Me Randall Schwerdorffer nous a accordé un long entretien. La jeune femme a disparu il y a un mois tout juste, le 28 octobre à Gray. L'enquête sur sa mort est-elle sur le point d'aboutir ? 

Par Sophie Courageot

Un mois après la mort d'Alexia, Gray espère enfin des réponses
Avec Me Randall Schwerdoffer, avocat du mari d'Alexia Daval. Récit Emmanuel Rivallain.


Un mois que la ville de Gray attend des réponses. S'interroge. Qui a tué Alexia et pourquoi ? L'enquête de la section de recherches de la gendarmerie de Besançon se poursuit. Une dizaine d'hommes travaillent à recouper indices, et témoignages des habitants et des proches de la jeune femme dont le corps a été retrouvé en partie calciné le 30 octobre dans le bois de Velet-Emoulins près de Gray.

L'heure de la mort d'Alexia Daval est connue

Sur le plan scientifique l'avocat de Jonathann Daval, le mari d'Alexia confirme que les causes précises de la mort de la jeune femme ont été établies.  "On a une idée assez précise, même très précise du moment où Alexia est décédée" dit-il L'avocat ne souhaite pas en dévoiler plus en raison du secret de l'instruction. L'époux d'Alexia et sa famille ont été informés de ces éléments. 

"Certaines réponses leur ont apporté un léger soulagement, mais mon client reste un garçon très fragile et très meurtri... en grande détresse psychologique" dit l'avocat.

Selon la Procureure de la République de Besançon, Alexia serait morte par asphyxie sans qu'on sache si des atteintes sexuelles ont eu lieu. Des analyses complémentaires étaient en cours.

Me Randall Schwerdorffer, un mois après la mort d'Alexia Daval
L'avocat défend le mari d'Alexia Daval, Jonathann Daval. Il fait le point sur ce que l'on sait de l'enquête. Selon lui, l'issue serait proche. On sait comment est morte Alexia, et quand elle a été tuée. Entretien : Stéphanie Bourgeot et Frédéric Roche pour France 3 Franche-Comté



Des indices en nombre important ont été retrouvés

Un mois après la découverte du corps d'Alexia, la justice reste silencieuse. Le parquet ne communiquera pas de nouveaux éléments tant que l'enquête ne le justifiera pas. L'avocat de Jonathann Daval explique que selon lui de nombreux indices ont été retrouvés sur la scène de crime. "Ces indices en nombre important vont permettre des investigations techniques et scientifiques importantes notamment des prélèvements ADN... je pense que les enquêteurs ont une grande partie voire l'intégralité des retours des investigations sur les pièces à conviction et les indices retrouvés sur la scène de crime" précise Randall Schwerdorffer.


Une enquête résolue avant la fin décembre ? 

Tout comme Me Jean-Marc Florand, l'avocat des parents et de la soeur d'Alexia, l'avocat bisontin pense que l'affaire arrive à son terme. 

"En consultant le dossier avec mon collègue, on s'est dit qu'avant la fin décembre, avant les fêtes à notre sens on aura la solution de cette affaire. C'est un sentiment. Aucune enquête n'est hermétique, on sait des choses, on sent que l'enquête arrive à son terme" confie l'avocat du mari d'Alexia.

Selon Me Schwerdorffer, les dernières investigations techniques seraient en cours, les premières analyses notamment les ADN seraient en possession de la justice.


Un ou des auteurs ? 

"Je pense que la section de recherches qui fait un travail en profondeur ne veut pas se tromper, c'est mon sentiment...qu'ils veulent une interpellation et pas deux, et qu'ils veulent interpeller la bonne personne". L'avocat laisse entendre à demi-mot que toute erreur d'interpellation serait dramatique. "Je pense que c'est un souci de cibler très précisément avec le moins d'erreurs la personne qui peut être impliquée, et la personne qui pourrait être l'auteur" explique Me Schwerdorffer. 

Alexia Daval, 29 ans, avait quitté son domicile le samedi 28 octobre vers 09H30 pour aller courir, selon son mari. À 12H25, ne la voyant pas rentrer, celui-ci avait prévenu les gendarmes.
Le corps calciné de la jeune femme a été trouvé deux jours plus tard, dissimulé sous des branchages, dans le bois de Velet-Esmoulin près de Gray, à plusieurs kilomètres du parcours habituellement emprunté par la jeune femme pour son jogging.


Quant aux rumeurs des réseaux sociaux sur une éventuelle implication du mari d'Alexia, l'avocat coupe court. "Jonathann Daval n'est soupçonné de rien, je ne l'ai jamais interrogé. J'ai trouvé un garçon désarmant, en pleine détresse et d'une profonde gentillesse". L'avocat fait référence à une information parue dans la presse selon laquelle le mari d'Alexia aurait rencontré son employeur à 10h45 le jour de la disparition d'Alexia. "Il était souriant comme d'habitude, ce n'est pas un élément anodin, moi qui connait l'heure de la mort d'Alexia. Cela conforte mon sentiment que ce garçon est une victime de la mort de son épouse" conclut Me Schwerdoffer. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus