Le tribunal de Gray mis en vente

Depuis 2011, le palais de justice de Gray était fermé. Résultat de la réforme Rachida Dati sous la présidence de Nicolas Sarkozy, le bâtiment sera mis aux enchères du 18 au 22 septembre.

Par Adrien Boussemart

Le tribunal de Gray mis en vente
Avec Patrick Cultet, Directeur des services techniques Conseil Départemental 70 et Marie Breton, Première adjointe (LR) du maire de Gray Reportage de : M VILLIRILLO, JT MAURICE et P GOMEZ

Depuis 2011, il était fermé. Résultat de la réforme Dati sous la présidence de Sarkozy, le palais de justice de Gray, construit de 1825 à 1850, est aujourd'hui proposé à la vente sous forme d'enchères publiques, à partir du site Internet, Agorastore. Le conseil départemental, propriétaire des lieux, a déjà procédé de cette façon pour céder quelques bâtiments, comme la gendarmerie de Ronchamp. Pendant trois jours, via le site Agorastore, le bâtiment est mis en vente avec une mise à prix de 140 140 euros.

L'édifice de 900 mètres carrés est en vente à partir du 18 septembre, Seuls les acheteurs privés pourront se manifester. Jusqu'en 2010, les services judiciaires du bâtiment ont fonctionné. Suite à la réforme de décentralisation mise en place par Rachida Dati,  178 tribunaux d'instance et 23 tribunaux de grande instance dont celui de Gray, ont été supprimés. Un an plus tard, il a donc fermé ses portes. Le bâtiment est alors revenu au département de la Haute Saône, acteur de la vente. Depuis 2011, le conseil départemental réfléchissait à l'eventualité de vendre le bâtiment. C'est désormais chose faite.

Le tribunal de Gray présente de bonnes garanties. La façade est classée et donc protégée par l'architecte des bâtiments de France. Ce qui suppose quelques contraintes en matière de restauration. Autre contrainte pour les acheteurs, ils devront proposer un projet susceptible de plaire au conseil départemental. Il faudra tenir compte du contexte local.

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus