"J'ai encore une gêne": toujours à l'arrêt, Thibaut Pinot donne des nouvelles de son dos en plein Tour de France

Le champion de Haute-Saône est toujours convalescent. A l'arrêt depuis le Tour des Alpes, le Franc-Comtois souffre encore de son dos. La douleur consécutive à sa chute lors de la première étape du Tour de France 2020 n'a pas disparu.

Le message a été posté en tout début d'après-midi, juste après le départ de la quatrième étape du Tour de France entre Redon et Fougères.

Sur les réseaux sociaux, Thibaut Pinot donne à ses fans "quelques nouvelles".

On y apprend que le grimpeur de Mélisey (Haute-Saône) vient d'enchaîner "trois semaines de repos complet" avec "un cycle de six semaines de travail renforcé". Au programme: 2 heures de vélo le matin et kiné à domicile l'après-midi.

Thibaut Pinot assure que "beaucoup de paramètres se sont améliorés". Il allonge ses sorties à vélo, "étape importante pour retrouver une condition (...) permettant de prendre le départ d'une course en pleine possession de [ses] moyens".

Néanmoins, le mal de dos consécutif à sa chute sur la première étape du Tour le 29 août 2020 à Nice est toujours là. La douleur l'avait handicapé pour son retour à la compétition en février, entraînant son forfait pour le Giro et un nouvel arrêt pour une durée indéterminée.

"J’espère qu’il pourra recourir de manière normale dans les prochaines semaines ou les prochains mois, disait à Ouest-France mi-juin son manager Marc Madiot. Il faudra d’abord qu’il retrouve la plénitude de ses moyens, ce qui n’est pas encore acquis aujourd’hui, et si on arrive à faire ça, je n’ai pas de doute sur le bonhomme, sur ses capacités de revenir au premier plan."

"Pour le moment, j'ai encore une gêne dans le bas du dos qui m'empêche d'être à 100% pour remettre un dossard", précise aujourd'hui le coureur. Mais Thibaut Pinot l'assure: "Je garde l'espoir et l'envie de revenir le plus vite possible". Ses supporteurs ont hâte.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport thibaut pinot tour de france