“Je me suis laissé bercer sur l’eau” : ces résidents d’Ehpad se la coulent douce… en canoë

En Haute-Saône, les résidents de plusieurs Ehpad du secteur de Gray ont profité d’une sortie en plein air sur la rivière la Saône. De quoi oublier, un instant, leur grand âge et en prendre plein les yeux.

Le ciel avait mis pour eux ses plus belles couleurs d’automne. Ce vendredi 6 octobre, en début d’après-midi, ils sont six résidents des Ehpad de l’Hôtel Dieu (Gray), et des Lavières (Champlitte) à enfiler leurs gilets de sauvetage sous l'œil prévenant des animateurs et accompagnateurs.

Pas évident de se glisser dans ce costume d’un jour, d’enfiler le gilet de sauvetage, ni de se faire une place dans le canoë violet qui les attend. Les bénévoles d'un club local de canoë sont aux petits soins pour ces passagers d’un jour.


C’est parti pour 45 minutes à naviguer sur la rivière. Qui sait ? Ont-ils eu en tête la chanson de Georges Guétary intitulée Canoë, datant de 1951-1952 ?

Canoë, Qui glisses dans le soir, Tu portes mon espoir, Ohé, ohé, Canoë, à ton rythme berceur, Je confie mon bonheur.

Extrait chanson Georges Guétary


Le bruit des pagaies fend l'eau. Les rires résonnent sur le bord des rives. Alors que les canoës atteignent la rive, les sourires sont bien là. “C’est agréable, fort agréable, mais c’est un peu déstabilisant (rire). C’était très sympa. Je n’avais jamais vu Gray sous cet angle” confie un des résidents au micro de notre journaliste Fabienne Le Moing.

Marie-Louise, 85 ans, n'était jamais montée dans un canoë. Elle a apprécié. “J’ai bravé tous ceux qui me décourageaient et en me disant que j’allais tomber” dit-elle malicieuse. Cette autre dame en redemande. “J’ai aimé être sur l’eau, être bercée sur l’eau”. 

Sortir ces résidents de leur univers

Cette sortie en canoë était préparée depuis plus d'un an. Il a fallu jongler avec la météo, éviter les grosses chaleurs. “Ils sont toujours ravis, quand ils sont de retour sur le plancher des vaches” constate Geoffrey Baptiste, enseignant en physique adaptée dans les Ehpad du groupement hospitalier de Haute-Saône. Ces sorties créent un lien différent avec les résidents, leur redonne confiance et apporte un bien-être au contact d’une nature qu’ils ont appréciée au cours de leurs vies. Et elle fait des jaloux. Certains résidents veulent venir à leur tour.

Flotter, voler….


En 2021, des résidents d’un autre Ehpad du secteur avaient eu la chance eux de monter dans un avion pour un baptême de l’air. À 101 ans, Marie-Louise Royer n'avait pas eu la moindre appréhension. “Je n’ai aucune idée de ce qui m’attend là-haut, je pense que ça va me plaire. Quand on est casse-cou, on suit !” disait-elle. Malgré l’âge, l’envie de goûter à la vie était toujours là. 

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité