À la découverte de la plus grande usine de cercueils de France, à Jussey

Usine de production de cercueil à Jussey / © France 3 Franche-Comté
Usine de production de cercueil à Jussey / © France 3 Franche-Comté

En France, plus d'un cercueil sur dix est produit à Jussey en Haute-Saône, dans l'usine de la société OGF. Un groupe, leader en France sur le marché des pompes funèbres. Petite visite guidée ...

Par Faiza Garel

Dans l'usine de cercueils de Jussey arrivent chaque année pas moins de 50 000 mètres cubes de grumes de chênes, issus d'arbres abattus en Haute-Saône. Pour les autres essences utilisées comme le pin, le bois est livré déjà débité en planches. 

Chaque jour, il faut scier les grumes. Un tiers terminera en déchets, le reste séchera pendant deux mois. Un délai important à respecter pour obtenir un bois de belle qualité. 


Taille des planches: 2,17 mètres

Les grumes transformées en planches de 2,17 mètres précisément sont contrôlées avant d'être collées entre elles. Résultat: des panneaux massifs découpés industriellement. Un processus qui ne fait oublier la destination bien particulière de ces produits. Dans cette usine les ouvriers ont à coeur de produire des cercueils sans défaut. Au total, les 126 salariés découpent, assemblent et emballent 360 cercueils en bois tous les jours. Soit 80.000 par an. C'est 14% de la production française.


L'usine fête ses 95 ans 

Une exigence de qualité qui s'applique aux 15 modèles élaborés à Jussey, même les plus accessibles. Mais l'automatisation n'est pas systématique. Il y a encore de la place pour un atelier de petite série. L'usine de Jussey, qui célèbre ses 95 ans cette année, fait partie du groupe OGF depuis 6 ans. Un leader mondial des services funéraires qui a investi plus de 6 millions d'€ dans l'immense chaudière à sciure. Ce qui permettra d'assurer l'autonomie de l'usine. Et pérenniser l'activité pour les 30 ans à venir.

Dans la fabrique de cercueils de Jussey
Reportage de Maxime Vilirillo et Philippe Arbez. Intervenants: Ghislain Cuny, chef de l'atelier scierie; Jean-Marc Louis, directeur usine OGF Jussey; Pierre Garret, menuisier-ébéniste


 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus