Cet article date de plus de 6 ans

Marast : quand le prieuré reprend vie

Le prieuré de Marast a déjà connu plusieurs vies. Prieuré au 12ème siècle, détruit en grande partie par un incendie, puis école, dortoir pour militaires... Aujourd'hui, après rénovation grâce à son propriétaire, le conseil général de Haute-Saône, il accueille des concerts.
Le prieuré de Marast, près de Villersexel, date du 12 ème siècle...
Le prieuré de Marast, près de Villersexel, date du 12 ème siècle...
Les chanoines de l'ordre de Saint-Augustin l'érigent au 12ème siècle. Au Moyen-Age, il accueille des foules immenses venues participer aux foires organisées à Marast. Les gens pouvaient même y passer la nuit. Avec l'arrivée des chanoines, c'est ce secteur de la Haute-Saône qui se peuple petit à petit. Les marais environnants (Marast signifie marais) sont asséchés. Le curé de Villersexel raconte l'ambiance de cette période dans son interview à écouter après le reportage.
Victime d'un incendie, de multiples utilisations qui l'ont dégradé (Il a même été transformé en cantine pour les soldats français en 1938-1939), le prieuré a failli disparaître. Son propriétaire privé l'avait vendu pour ses pierres. Heureusement, le conseil général a réagi. Gérard Pelleteret, maire de Villersexel, vice-président du département et président de l'association "Les Amis du prieuré de Marast", a oeuvré pour qu'il soit sauvé. Le département l'a acheté et rénové. 
Chaque année, une messe y est célébrée : c'est le conseil général qui "prête" son bâtiment au prêtre qui s'en réjouit !
L'association "Les Amis du prieuré de Marast" y organise des événements culturels chaque été. Voici le programme de la saison 2014 sur le site de l'association.

durée de la vidéo: 03 min 24
Prieuré de Marast : le reportage
durée de la vidéo: 04 min 45
Prieuré de Marast : l'itw de Michel Bruard, prêtre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine religion