• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Privés d'eau potable depuis 4 mois, des habitants de Pin lancent une pétition

D. Colle
D. Colle

Depuis le mois de novembre, 1300 habitants du sud de la Haute-Saône ne peuvent plus consommer l'eau du robinet pour cause de turbidité. Une pollution naturelle causée par les fortes pluies. Certains ont décidé de lancer une pétition fin janvier.

Par Aline Bilinski

A Pin, Chambornay-les-Pin et Vregille, trois communes proches de quelques kilomètres et toutes alimentées par la source de Courbey sont privées d'eau potable. A cause des fortes pluies, de la terre et des micro-organismes ont été retrouvés dans l'eau, rendant le risque de gastro-entérite important en cas de consommation. 
Depuis plus de trois mois, les habitants sont donc contraints d'utiliser de l'eau en bouteille, pour boire mais aussi se laver les dents  et s'ils utilisent l'eau du robinet pour la cuisine, il est recommandé de la faire bouillir.

Une pétition et des analyses toujours mauvaises


Lassés et surpris que la mairie n'ait pas organisé de distribution d'eau potable, des habitants de Pin (700 habitants), ont lancé fin janvier une pétition, demandant au préfet de Haute-Saône que tout soit fait pour un retour à la normale au plus vite. 183 foyers ont déjà signé. 

Les dernières analyses, datant du 8 février, montrent que terre et micro-organismes sont toujours présents dans l'eau. De nouvelles prélèvements seront effectués demain et les résultats seront connus en fin de semaine. La réglementation prévoit qu'Il faut deux prélèvements négatifs de suite pour lever l'interdiction de consommation. 

DMCloud:39911
Pin privé d'eau potable
E. Braconnier / D. Colle

 

Sur le même sujet

Malaise dans la police : "des collègues n'y croient plus"

Les + Lus