Cet article date de plus de 4 ans

Ronchamp et sa chapelle se préparent à accueillir les touristes, en masse

Le 18 juillet, la Chapelle de Ronchamp, et l'oeuvre architecturale de Le Corbusier, étaient inscrites au patrimoine mondiale de l'Unesco. Trois semaines plus tard, les professionnels du tourisme en Haute-Saône s'organisent pour profiter de cette aubaine.
Intérieur de la chapelle de Ronchamp, de Le Corbusier
Intérieur de la chapelle de Ronchamp, de Le Corbusier
Les sites labellisés "Unesco" peuvent gagner jusqu'à 20 à 30 % de visiteurs en plus.
Pour l'instant, la chapelle de Ronchamp, Notre Dame du Haut, ne connaît qu'une faible augmentation, mais le territoire se prépare doucement à accueillir plus de monde.
Capter et retenir des touristes n'est pas chose si aisée...Cela s'apprend et prend du temps.

durée de la vidéo: 03 min 03
Ronchamp et l'Unesco : quels enjeux pour le tourisme?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture architecture religion tourisme économie