Sécheresse : quelles sont les premières restrictions d'eau en Haute-Saône ?

Publié le
Écrit par Sophie Courageot .

La vague de chaleur et la sécheresse ont des conséquences sur le niveau des cours d’eau et les réserves de la nappe phréatique. Les premières restrictions sont mises en place par la Préfecture.

Un cumul de précipitations déficitaire depuis le début de l’année sur le département. Le débit des cours d’eau et le niveau des nappes phréatiques atteignent désormais un seuil d’alerte. Et peu de précipitations à venir.



La préfecture de la Haute-Saône a pris un arrêté de niveau 1 alerte. C’était déjà le cas dans le Doubs, Jura, Territoire de Belfort.



Pour particuliers, les mesures à respecter :

– Piscines privées : interdiction de remplissage pour celles de plus de 1 m³, sauf remise à niveau et premier remplissage après accord du gestionnaire du réseau AEP si le chantier avait débuté avant les premières restrictions. 

– Arrosage des espaces verts (pelouses) : interdiction entre 11 h et 18 h.

– Arrosage des potagers, des massifs fleuris, plantations en contenants, arbres et arbustes plantés depuis moins de 1 an : interdiction entre 11 h à 18 h.

– Lavage des voies et des trottoirs, nettoyage des terrasses et façades : interdiction sauf impératif sanitaire ou sécuritaire, ou sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel avec du matériel haute pression.





Voici les pratiques désormais limitées pour un usage public

– Lavage des voies et des trottoirs, nettoyage des terrasses, matériels urbains, façades, surfaces à vocations sportives et de loisirs (hors golfs) : interdiction sauf avec du matériel haute pression.

– Arrosage des espaces verts (pelouses) : interdiction entre 11 h et 18 h.

– Arrosage des massifs fleuris, plantations en contenants, arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins de 3 ans : interdiction entre 11 h et 18 h.

– Alimentation des fontaines publiques d’ornement : interdiction dans la mesure où cela est techniquement possible.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité