Colère des agriculteurs : en Haute-Saône, du fumier déversé devant une fromagerie Lactalis, un barrage prévu mercredi à Vesoul

Ce mardi 23 janvier, des agriculteurs de la Fédération départementale des producteurs de lait et de la FDSEA de Haute-Saône ont organisé une action pour manifester leur colère contre le groupe Lactalis.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Alors que le mouvement national de protestation des agriculteurs continue, en Haute-Saône, une première action était organisée ce mardi 23 janvier au soir. Elle visait le groupe Lactalis, alors que les négociations annuelles sur les prix du lait tournent au bras de fer entre les syndicats agricoles et l'entreprise de transformation du lait. 

Aux alentours de 21 heures, des agriculteurs menés par la Fédération départementale des producteurs de lait de Haute-Saône et la FDSEA Haute-Saône ont déversé du fumier devant l'entrée d'une fromagerie Lactalis à Loulans-Verchamps Haute-Saône), comme en témoigne France Bleu Besançon sur place.

"Le groupe LActalis vient d'annoncer aujourd'hui une très forte baisse des prix du lait" dénonce Emmanuel Aebischer, président de la FDSEA 70. "Les producteurs sont vraiment énervés". Avec cette "action coup de poing", les agriculteurs veulent ainsi bloquer les accès au site, habituellement livrés aux premières heures du matin.

Un barrage annoncé mercredi matin sur Vesoul

La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) de Haute-Saône était jusqu'à présent restée en retrait du mouvement national de colère. Une seconde action, cette fois-ci ce mercredi 24 janvier, est organisée : il s'agira d'un "barrage filtrant au niveau du rond-point de la Vaugine à Vesoul" a annoncé le syndicat dans un communiqué. 

Le mouvement des agriculteurs gagne du terrain en France. Il a été endeuilé ces dernières heures. Une femme agricultrice et sa fille de 12 ans ont trouvé la mort mardi à Pamiers dans l'Ariège quand une voiture a percuté un mur de bottes de paille à hauteur d'un barrage. Son mari et sa fille sont gravement blessés.