Distributeurs automatiques de billets : les "DAB" indispensables à la vie des communes de Haute-Saône

Durant plusieurs années, une bande de malfaiteurs ont fait exploser dans ce département les "Distributeurs Automatiques de Billets". Dans certaines communes, les DAB ont été réinstallés, dans d'autres non... Pourtant, le DAB est un élément indispensable de la vie des villages et des petites villes.
2012, 2013, 2014 : durant de nombreuses années, des malfaiteurs ont sévi dans tout l'Est de la France. Ils faisaient exploser avec des bonbonnes de gaz les Distributeurs Automatiques de Billets. La Haute-Saône n'a pas échappé à cette série. Depuis, la bande a été arrêtée et mise sous les verrous.

Des villes comme Vesoul ou Lure ont été la cible de ces voleurs d'un nouveau genre. D'autres communes, plus modestes, ont également victimes de ces agissements comme Dampierre-sur-Salon, Faucogney, Pesmes, Champlitte, Aillevillers... Cette liste n'est pas exhaustive. 

Il n'y a plus de DAB à Aillevillers, où le local a sauté deux fois, par exemple, mais Saint-Sauveur a de nouveau le sien depuis un an avec une sécurité renforcée. La mairie a dû participer financièrement à la nouvelle installation. Condition sine qua none posée par la banque.

Pour l'AMR, l'Association des Maires Ruraux de Haute-Saône, l'équipement en distributeurs est indispensable à la vie des villes et aussi des campagnes. Pour les habitants, les commerçants...

Exemple à Saint-Sauveur, où les habitants s'appellent les Salvatoriens, et à Corbenay...

 
DAB : ils manquent en Haute-Saône !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers