Fermeture du site PSA d'Hérimoncourt (25) : à Vesoul, élus et syndicats se réjouissent du transfert d'activité

Le site PSA de Vesoul, ici photographié au moment de la visite de Nicolas Sarkozy en 2009 / © Jean-Loup CORNET
Le site PSA de Vesoul, ici photographié au moment de la visite de Nicolas Sarkozy en 2009 / © Jean-Loup CORNET

L'arrivée d'une bonne partie des 204 salariés du site d'Hérimoncourt, dont la fermeture a été confirmée, est une chance pour PSA Vesoul, selon le maire (ex-LR) Alain Chrétien et les représentants du personnel. Seule la CGT dénonce un « gâchis humain ». 

Par Adrien Gavazzi

La colère d'un côté, les sourires de l'autre : deux jours après la confirmation en comité central d'entreprise de la fermeture prochaine du site PSA d'Hérimoncourt, on observe des réactions radicalement différentes selon qu'on se situe à Vesoul ou à Hérimoncourt.
 

Hérimoncourt : PSA confirme la fermeture du site et le transfert des salariés d'ici l'été 2020

Aucun espoir. Les syndicats avaient fait le déplacement à Poissy en espérant au moins une expertise extérieure qui procéderait à l'analyse économique du projet de transfert de l'activité et de ses fondements. La direction a refusé cette expertise nous explique une source syndicale. A Hérimoncourt, les premiers départs auront lieu dans 5 à 6 mois.


 

Hérimoncourt accuse le coup


A Hérimoncourt, l'annonce a été reçue de manière brutale. La fermeture du site historique de la famille Peugeot était prévue et connue, mais on ne savait pas qu'elle interviendrait si tôt (les premiers départs de salariés auront lieu dans cinq ou six mois).
 


Le sénateur PS du Doubs Martial Bourquin dénonçait hier dans un communiqué une fermeture « extrêmement rapide » (d'ici à l'été 2020). « J'oserais même la comparaison avec le grand débat national et Emmanuel Macron : vous pouvez toujours débattre et proposer, je ne changerai pas d'avis », a-t-il ajouté, dénonçant ainsi le manque de concertation.

Même son de cloche du côté du maire DVD d'Hérimoncourt Marie-France Bottarlini-Caputo, qui regrette que les salariés PSA d'Hérimoncourt n'aient pas eu voie au chapitre en comité centrale d'entreprise ce lundi. 
 

Vesoul se réjouit



A Vesoul en revanche, on se réjouit du regain d'activité que l'arrivée d'une bonne partie des 204 salariés d'Hérimoncourt engendrera. C'est une bonne nouvelle pour le site, les syndicats sont unanimes sur ce point (exception faite de la CGT, qui se dit solidaire avec ceux d'Hérimoncourt). 

Le maire (ex-LR) de Vesoul Alain Chrétien applaudit également.


Le site de Vesoul réaménagé


Par ailleurs selon nos informations, des travaux d'aménagement sont en cours à l'intérieur de l'usine de Vesoul pour accueillir l'activité du site d'Hérimoncourt. Notre reportage complet ici :
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus