Haute-Saône : la deuxième ligne du SMUR de Vesoul suspendue dans un contexte de reprise du coronavirus

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen et Sophie Hienard

Une des deux lignes du SMUR (service mobile d'urgence et de réanimation) de Vesoul est suspendue depuis le 13 juillet dernier. Cela fait un mois que les effectifs sont réduits de moitié, dans un contexte de reprise de l'épidémie du coronavirus Covid-19.

Aux urgences de Vesoul, une des deux lignes du SMUR (service mobile d'urgence et de réanimation) est suspendue depuis le 13 juillet dernier. Depuis un mois, seul un véhicule du service poursuit ses missions.

Cette décision est difficile à digérer dans un contexte compliqué, forcément lié à l'épidémie du coronavirus Covid-19 : "Actuellement, nous sommes 14 en temps plein. En temps normal, nous sommes 28 médecins pour l'ensemble des missions."

"Ce n'est pas une fermeture mais une suspension de la deuxième ligne de SMUR", rappelle le docteur Toufiq El Cadi, responsable du service urgences et président de la commission médicale d'établissement de Vesoul : "Cela permet aux médecins que j'ai d'avoir deux semaines de vacances cet été."

"C'est du flan"

La baisse des effectifs ne touche pas seulement Vesoul. Toujours en Haute-Saône, les urgences de Lure ne peuvent pas recevoir après 20h30.

Cette moins bonne couverture médicale dans le département inquiète : "C'est du flan", s'agace Michel Antony, président du Comité de vigilance pour le maintien des services publics de proximité en Haute-Saône à propos des récentes annonces du gouvernement sur l'hôpital public : "Ce n'est pas qu'une question de fonds mais une question de création de postes et de maintien de structures nécessaires. Sinon, ce sont les patients et les usagers qui pâtissent, avec les risques induits. Il y a une vraie tromperie."

Contactée, l'Agence régionale de santé (ARS) n'a pas souhaité réagir. Ailleurs en Franche-Comté, des problèmes similaires ont déjà existé, notamment dans le Jura, où une des deux lignes de SMUR de l'hôpital de Lons-le-Saunier a été supprimée en 2019.