Les Resto bébés de Vesoul, une aide financière pour parents en difficulté

Publié le
Écrit par Sophie Hienard, Rachel Rodrigues

Les Resto bébés de Vesoul comptent aujourd'hui en moyenne 35 bénéficiaires, contre 17 lorsqu'ils ont ouvert, en 2017.

Subvenir aux besoins de son bébé, c'est souvent débourser des sommes que toutes les familles ne peuvent pas se permettre. En moyenne, les dépenses liées à la venue d'un enfant s'élèvent à près de 490 euros par mois, en moyenne, selon une étude IPSOS de 2019.

Alors, certaines associations ont décidé d'aider les parents en difficulté. C'est le cas des Resto bébés, une branche des Restos du cœur, notamment présente à Vesoul, depuis 2017.

Tous les lundis ou presque, Ouma se rend au resto bébé de Vesoul. Ce père de famille remplit son chariot pour son enfant de onze mois.

Je suis venu chercher des couches, et à manger pour les enfants. Et aussi des masques et des habits.

Ouma, bénéficiaire du Resto bébé de Vesoul

à France 3 Franche-Comté

Pour certaines familles, l'accès à ces courses est vital. En particulier pour tout ce qui concerne les produits de première nécessité telles que les couches ou les produits alimentaires.

Permanences les lundis et jeudis

Pour se présenter au comptoir et pouvoir récupérer l'aide, il faut déjà être bénéficiaire des restos du cœur et avoir un enfant de moins de 18 mois. C'est le cas de Safa.

Je n'ai pas les moyens. Je n'ai aucune ressource qui rentre. Ici, ils peuvent me donner les couches, le lait, les compotes, et même des jouets.

Safa, bénéficiaire du Resto bébé de Vesoul

à France 3 Franche-Comté

Les permanences se déroulent tous les lundis et jeudis. Et il est possible de faire des dons à l'association, pour aider les familles les plus fragiles.

Gérer les stocks

Les équipes bénévoles doivent également s'assurer des dates de validité des produits récupérés. 

Pour tout ce qui vient de la banque alimentaire, c'est toujours assez rapproché niveau dates. Il faut toujours surveiller.

Claude Peregalli, responsable du Resto Bébés de Haute-Saône

à France 3 Franche-Comté

Plus qu'une aide alimentaire

Au-delà des courses, le centre de distribution représente également un lieu d'échanges et d'écoute pour les familles et les parents. 

C'est un accueil pour que les mamans en difficulté puissent parler de leurs problèmes.

Claude Peregalli, responsable du Resto Bébés de Haute-Saône

à France 3 Franche-Comté

Claude Peregalli explique qu'avant le Covid, il arrivait que les bénévoles s'installent avec les mamans autour d'un café pour discuter. 

Les Resto bébés de Vesoul comptent aujourd'hui en moyenne 35 bénéficiaires, contre 17 lorsqu'ils ont ouvert, en 2017. Seul un autre centre de distribution existe dans le reste de la Franche-Comté et il se trouve à Dole.

Les Resto bébés existent depuis les années 1990, et sont présents dans près de 70 villes, sur l'ensemble du territoire français. Selon les chiffres des Restos du cœur, 59 000 bébés de 0 à 18 mois (dont 23 500 bébés de la naissance à 12 mois) ont été accueillis et aidés au sein des différents centres de distribution.