• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Trafic d'armes, plusieurs personnes interpellées dans le Doubs et la Haute-Saône

Les armes saisies par les gendarmes du Doubs / © Gendarmerie du DOUBS
Les armes saisies par les gendarmes du Doubs / © Gendarmerie du DOUBS

Des armes de guerre et de multiples munitions détenues illégalement ont été découvertes à l'issue d'une enquête.

Par S.C

Ce jeudi 4 avril, plusieurs auteurs d’un trafic d’armes ont été interpellés par la section de recherches de Besançon.

L'enquête commence l'hiver dernier. Au cours du mois de décembre 2018, les gendarmes de la brigade de Roulans enquêtent sur un trafic de stupéfiants et identifient un malfaiteur multirécidiviste. Il est découvert avec une arme de guerre type Kalachnikov calibre 7.62 ainsi que des cartouches de calibre 45 ACP.

Le parquet ouvre une enquête préliminaire et ordonne alors la poursuite des investigations.  Cette dernière révèle qu'un lot armes important a été vendu par un ressortissant suisse à un restaurateur français demeurant en Haute-Saône.

Sept personnes ont été interpellées mercredi 3 avril au petit matin lors d'une opération regroupant la section de recherches de Besançon renforcée par des militaires de la gendarmerie, de quatre équipes cynophiles et l’appui du commissariat de Vesoul.

Un total de 35 armes à feu (dont 3 armes de guerre catégorie A2) et plusieurs milliers de munitions de divers calibres ont été saisies. Sur ces 35 armes, 18 sont détenues illégalement précise la gendarmerie.

A l'issue des gardes à vue, il s'avère que deux personnes seront présentées vendredi 5 avril en comparution immédiate. Ces deux suspects sont placés en détention provisoire dans l’attente de leur jugement.

U

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus